Photo de Patrick Robine

Patrick Robine

France

Présentation

Patrick Robine est né en 1947 près de Bordeaux. Il entre à l’école des Frères Maristes et à la chorale des Petits Chanteurs à la Croix de Saint-André comme soprano. À seize ans, il délaisse le clergé et devient apprenti vendeur en quincaillerie en gros, puis photographe industriel et enfin démonstrateur de jouets pour le grand magasin des Dames de France. Entre-temps, il est remarqué au port autonome où on lui confie le grattage des morutiers en cale sèche. L’automne suivant, il rate l’entrée de l’École des Beaux-Arts et se présente au Théâtre d’Arts de Bordeaux. Il est admis dans le cours de Charles Chabert où il obtient un premier prix de comédie et de diction. Il suit des cours de chant, abandonne la danse et part en 1967 en tant qu’émigrant au Canada. Là, il anime la plonge d’un cabaret restaurant de Montréal, la fameuse Rose Rouge, il descend ensuite aux îles Bahamas. À Freeport, il est waiter puis assistant maître d’hôtel au restaurant VIP du casino El Morroco. Il y rencontre Orson Welles et Sydney Poitiers et ils deviennent amis.

De retour en France en 1972, Patrick Robine devient parfumeur et travaille pour les grands nez de la profession. Puis, au cours d’une année sabbatique, il traverse l’Afrique. Plus tard, il retrouve ses landes natales, croise Pierre Vassiliu sur une plage et remonte sur scène. On découvre alors le « grand interprète animalier botaniste et forestier ».

De 2000 à 2003, il est auteur et comédien pour Kings, création de Michel Schweizer (La Coma- Bordeaux) au TNP de Toulouse et en tournée en France, Espagne et Italie. En mai 2003, dans le cadre du Festival des Extravagants au Théâtre du Rond-Point, Patrick Robine interprète La Danse du Séquoia. En 2004, il interprète Le Naturaliste et participe au spectacle Le Grand Mezze avec la complicité de François Rollin et Édouard Baer. Il joue dans Le Zootropiste, spectacle créé par Renaud Cojo d’après Bestiaire, journal collectif d’adultes du Centre d’Aide par le Travail de Verdelais en Gironde rédigé sous la direction de Thierry Lahontâa. Ce spectacle a été programmé au Théâtre du Rond-Point en 2005 et en 2006.

Depuis septembre 2005, il tient une chronique quotidienne décalée et loufoque, Le Naturaliste, sur Paris Première.

En 2006, il est chroniqueur pour l’émission Baobaob sur France inter aux cotés de Jean-Michel Ribes et Stéphane Paoli.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.