Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Myrto Procopiou

France

Dernières critiques

Image de Fuchsia saignant

I/O Gazette

samedi 14 septembre 2019

Fuchsia Saignant, fragile tour de Babel

Par Muriel Weyl

Deuxième opus d’une trilogie, ce postulat sur l’amour se fraie un chemin décousu dans les méandres dramaturgiques qui tentent de l’exprimer. Si l’anxiété est au centre de « Bleu », la metteure en scène grecque s’attaque ici au thème de la passion ou de l’impossible bonheur, pour lequel le volcan islandais sert de métaphore. La nostalgie de......

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de L'Acte inconnu

Regarts

mercredi 18 mai 2016

Le verbe haut...

Par Frédéric Manzini

Quand Novarina fait l’expérience d’une collaboration avec une compagnie de Port-au-Prince, le tout dans le cadre de la Maison des Métallos, dans la rue Jean-Pierre Timbaud, à quoi pouvait-on s’attendre ? À une belle rencontre. Entre la langue truculente du dramaturge et le jeu de comédiens qui ont un sens du spectacle qu’on n’a pas l’habitude de voir sous nos cieux, l’alchimie fonctionne remarquablement bien. « Ces acteurs haïtiens ont un sens très fort de

Lire l'article sur Regarts

Image de L'Atelier volant

Rue89 Balagan

lundi 14 janvier 2013

Valère Novarina remet en jeu sa première pièce « L’Atelier volant »

Par Jean-Pierre Thibaudat

Valère Novarina est un dangereux activiste du langage, un forcené du babil. Non content de poursuivre son œuvre gigantesque, pour fêter ses rugissants 70 ans, voici qu’il ressuscite « L’Atelier volant », sa première pièce, laissée en jachère depuis le milieu des années 70.Une pièce des années 68 censurée par l'ORTFQuand les dieux du théâtre ont vu qu’à l’âge de 16 ans ce savoyard de Thonon-les-Bains foulait la scène, dirigé sa mère dans « La...

Lire l'article sur Rue89 Balagan

Image de L'Atelier volant

Critical Stages : The IATC Webjournal

mercredi 28 novembre 2012

Le théâtre de la cruauté comique

Par Irène Sadowska-Guillon

Pour la première fois Valère Novarina met en scène sa première pièce L'atelier volant, écrite en 1971 et créée en 1974 par Jean-Pierre Sarrazac. 40 ans après cette pièce n'a non seulement pris aucune ride mais semble avoir été écrite hier. L'atelier volant montrant l'entreprise dans l'engrenage des lois du marché, du capitalisme moderne, lue à l'époque comme une pièce sur la lutte des classes, considérée comme dangereusement politique, a été...

Lire l'article sur Critical Stages : The IATC Webjournal

Image de L'Atelier volant

www.liberation.fr

mercredi 19 septembre 2012

«L’Atelier volant», planches à ressasser

Par René Solis

Dans la longue liste des pièces de Valère Novarina, l’Atelier volant figure en tête. Le texte a été écrit en 1971 et mis en scène en 1974 par Jean-Pierre Sarrazac. Quarante plus tard, la pièce est une curiosité : on y trouve des échos de l’époque, mais aussi une matrice de l’œuvre à venir. Passionnant pour le chercheur, l’Atelier volant se révèle plus coriace pour le spectateur. Non que la trame en soit obscure : on y suit le quotidien de la...

Lire l'article sur www.liberation.fr

Image de L'Atelier volant

Les Trois coups

lundi 17 septembre 2012

« L’Atelier volant » : la fabrique du langage

Par Fabrice Chêne

À tout seigneur tout honneur, c’est à Valère Novarina qu’il revient d’ouvrir la saison dans la salle Renaud‑Barrault du Théâtre du Rond‑Point. Et ce avec la même troupe avec laquelle il a créé le Vrai Sang lors de la saison 2010‑2011 au Théâtre de l’Odéon. Une continuité donc, mais aussi un retour aux sources, puisque l’Atelier volant est la toute première pièce écrite par Novarina (mise en scène quelques années plus tard par Jean‑Pierre Sarrazac...

Lire l'article sur Les Trois coups

Image de L'Atelier volant

ars etc.

samedi 15 septembre 2012

Langage à la chaîne dans L'Atelier volant de Valère Novarina

Par Romain Labrousse

a pièce date de 1971 et comporte 6 puis 5 actes dans la version de 2010.Résumer un pièce de Novarina est toujours chose difficile mais L'Atelier volant est une pièce à l'intrigue plus lisible que la majorité du corpus novarinien même si la langue y apparaît déjà comme l'une des plus fortes du théâtre de notre temps. Le premier jour M. et Mme Bouche (ou Boucot, Bouc,...) recrutent des employés en fonction d'un seul critère : rentabilité. Au...

Lire l'article sur ars etc.

Image de L'Atelier volant

Culturopoing.com

samedi 08 septembre 2012

L’Atelier Volant raconte l’entreprise avec pertinence

Par Alban Orsini

La langue que Valère Novarina a créée pour son spectacle « L’Atelier Volant » a de quoi décontenancer tant elle s’approche parfois du fourchelangue, mais pourquoi bouderait-on son plaisir d’un théâtre exigeant qui se joue avec brio des brillants mots-mêmes ? L’Atelier Volant raconte l’entreprise avec pertinence : c’est d’abord celle tenue pour le filou M. Bouche (ou Boucot, ou Bucco, ou Bouc, on ne sait plus trop) et sa perfide femme, mais...

Lire l'article sur Culturopoing.com

Image de L'Atelier volant

L'EXPRESS.fr

jeudi 06 septembre 2012

L'Atelier Volant par Novarina: hauts les mots!

Par Laurence Liban

Près de quarante ans après la création de L'Atelier volant, le dramaturge met en scène lui-même cette pièce de jeunesse jouée dans le monde entier. Coup d'oeil en répétition....

Lire l'article sur L'EXPRESS.fr

Image de Les Bonnes

Bigorre.org

vendredi 04 novembre 2011

Sombres et superbes Bonnes au Parvis

Par Stéphane Boularand

C’est un bijou de noirceur que le Parvis nous a présenté jeudi et vendredi dernier. Avec « Les bonnes » de Jean Genet, c’est dans un grand malaise que le spectateur est plongé. Claire et Solange, deux sœurs, deux bonnes débordantes d’une haine pathologique envisagent d’éliminer madame, leur maitresse. Un thème manifestement inspiré, même si Jean Genet s’en défend, de l’histoire authentique des sœurs Papin qui ont assassiné leur patronne dans les...

Lire l'article sur Bigorre.org