Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Gilles Ostrowsky

France

Dernières critiques

Ubu
Image de Ubu

Sceneweb

lundi 06 septembre 2021

Soir de Première avec Olivier Martin-Salvan

Par Stéphane Capron

Olivier Martin-Salvan va emmener son Ubu au lycée Claude Monet et à la Mairie du 13e dans la cadre de la saison du Théâtre 13 en partenariat avec le 104 du 9 au 19 septembre. La pièce créé en 2015 au Festival d’Avignon est une version décapante et sportive de l’œuvre de Jarry. Olivier Martin-Salvan […]...

Lire l'article sur Sceneweb

Ubu
Image de Ubu

Radio Grenouille

vendredi 24 mars 2017

Olivier Martin Salvan. L’éternel assoiffé

Par Emmanuel Moreira

Si Olivier Martin Salvan excelle dans l’humour, il surprend aussi par son talent vocal et en réalisant un duo avec la Chorégraphe Kaori Ito, il a su déjouer les pièges des figures qu’il incarne. Le théâtre c’est pour ce comédien aussi bien une révélation, un arrachement, qu’un engagement. Il y a chez lui, une bataille pour que le théâtre soit l’affaire de tous, pour que chacun y prennent part, une soif de partage....

Lire l'article sur Radio Grenouille

Image de Le Grand Entretien

Théâtre au Vent

samedi 27 août 2016

« On n’a jamais vu une personne qui n’existait pas mourir »

Par Evelyne Trân

Plutôt jubilatoire ce grand entretien servi par deux comédiens facétieux et désopilants, Guillaume Durieux et Gilles Ostrowsky. Quelques jours après l’avant première, j’ai le souvenir de quelque chose de très frais et pétillant qui allume doucement et gaiement la cervelle.

Lire l'article sur Théâtre au Vent

Image de Les Fureurs d'Ostrowsky

Time Out Paris

lundi 07 mars 2016

« Imagine ! »

Par Anais Heluin

Jean-Michel Rabeux a le don de couper dans les histoires que tout le monde croit connaître. ‘Les Fureurs d'Ostrowsky’ ne fait pas exception à cette règle tragi-comique...

Lire l'article sur Time Out Paris

Image de Les Fureurs d'Ostrowsky

Théatres.com

lundi 07 mars 2016

Le mythe des Atrides comme vous ne l’avez jamais vu

Par Audrey Jean

Gilles Ostrowsky est de retour toujours aussi furieux et on en redemande ! Le spectacle crée en collaboration avec Jean-Michel Rabeux « Les fureurs d’Ostrowsky » se rejoue actuellement au Théâtre de Belleville. La tragédie emblématique des Atrides y est ici diablement revisitée, on vous le promet vous n’avez jamais rien vu de tel !...

Lire l'article sur Théatres.com

Ubu
Image de Ubu

Sceneweb

dimanche 12 juillet 2015

Ubu, c’est sportif avec Olivier Martin-Salvan !

Par Stéphane Capron

Olivier Martin-Salvan emmène Ubu sur les routes dans ce festival d’Avignon. Une commune, un lieu par jour pour une version en quadri frontal qui est une plongée dans les arcanes du pouvoir et dans l’univers du monde du sport. Les comédiens se transforment en gymnastes dans cette adaptation à 100 à l’heure de l’œuvre de Jarry....

Lire l'article sur Sceneweb

Ubu
Image de Ubu

Télérama

vendredi 10 juillet 2015

Alfred Jarry et Michel Drucker vedettes du In et du Off

Par Emmanuelle Bouchez

D'un côté, le festival In met en lumière une adaptation mimique et musclée de “Père Ubu” par le comédien Olivier Martin-Salvan. De l'autre, le festival Off se fait le théâtre d'une rencontre imaginaire entre l'acteur Anthony et l'inoxydable présentateur de “Vivement Dimanche”. Drôle et intrigant....

Lire l'article sur Télérama

Ubu
Image de Ubu

Libération.fr

mercredi 08 juillet 2015

Un «Ubu» de compétition

Par Clémentine Gallot

Un vignoble, un concessionnaire BMW, une salle des fêtes : c’est avec un Ubu démocratique et itinérant qu’Olivier Martin-Salvan entend sillonner la campagne vauclusienne dans les pas de ce bouffon despote qui transforme son royaume en chair à saucisse. Dans la salle polyvalente du petit village de Saze, le spectacle prend ses marques quelque part entre la kermesse de maternelle et l’entraînement militaire...

Lire l'article sur Libération.fr

Image de Love & Money

Webthea

lundi 17 mars 2014

Les méfaits de l’argent roi

Par Jean Chollet

Né dans un quartier du Nord de Londres en 1970, Dennis Kelly commence à écrire pour le théâtre à la fin des années 1990, après des études universitaires. Il se signale dès sa première pièce, Débris (2003) en proposant une rupture avec le réalisme théâtral britannique, habituellement appliqué dans les représentations sociétales....

Lire l'article sur Webthea

Image de Love & Money

Culturopoing

dimanche 09 mars 2014

Une jolie proposition au propos moderne

Par Alban Orsini

Dire que l’écriture de Dennis Kelly est exigeante est un doux euphémisme tant elle emprunte à la langue parlée anglaise, à ses ruptures de rythme voire à sa vulgarité. Rapide et incisif, l'auteur la transcende à merveille et nous livre un théâtre sans concession à la verve jeune et acide......

Lire l'article sur Culturopoing