Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Mohammad Al Attar

Syrie

Dernières critiques

Image de Chroniques d'une révolution orpheline

Sceneweb

dimanche 04 février 2018

La révolution syrienne en un patchwork mémoriel

Par Vincent Bouquet

Venue de la scène berlinoise où elle a ses bases arrières, Leyla-Claire Rabih explore les origines de la révolution syrienne à la MC93. « Chroniques d’une révolution orpheline » surprend par sa mise en scène iconoclaste et audacieuse....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Alors que j'attendais

Radio Grenouille

mercredi 30 novembre 2016

Rencontre avec le metteur en scène syrien Omar Abusaad

Par Simon Morin

Rencontre avec le metteur en scène syrien Omar Abusaada pour Alors Que J’attendais. C’est un point, une faille dans l’espace temps d’un couple, d’une famille, d’un pays, d’une ou plusieurs guerres, explorée par le texte du dramaturge Mohammed El Attar.......

Lire l'article sur Radio Grenouille

Image de Alors que j'attendais

insense

samedi 16 juillet 2016

Un espace qui joue sur la verticalité autant que sur l’horizontalité

Par yannick butel

« Damas porte d’entrée au Liban » dit-on… Damas, Beyrouth… entre l’Etat syrien (principalement sunite) et l’état libanais (mosaïque religieuse et laïque) où s’est réfugié plus d’un million et demi de syriens, c’est une longue histoire complexe, d’amitiés, de rivalités, d’occupations…

Lire l'article sur insense

Image de Alors que j'attendais

Les Trois Coups

vendredi 15 juillet 2016

Un ballet sur le seuil des adieux

Par Lise Facchin

« Alors que j’attendais », d’Omar Abusaada, se joue au gymnase Paul‑Giéra. Un spectacle d’une intelligence et d’une simplicité étonnantes pour un sujet qui pouvait facilement verser dans le fossé....

Lire l'article sur Les Trois Coups

Image de Alors que j'attendais

I/O Gazette

vendredi 15 juillet 2016

« L'€™attente est une affaire horrible »

Par Lola Salem

En convoquant la richesse culturelle de l’Orient à travers quelques éléments choisis, Mohammad Al Attar nous invite à forcer les frontières de la Syrie pour tenter de nous représenter un quotidien fait de traumatismes, mais aussi et toujours empreint d’une importante culture millénaire. Mais l’urgence du discours ne s’inscrit pas dans une révolution formelle affirmée, qui aurait pu donner à ce propos la profondeur de champ qu'il réclame....

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de Alors que j'attendais

hottello

mardi 12 juillet 2016

la force délicate des attachements

Par Véronique Hotte

Quelque part en Syrie, un jeune homme est plongé dans le coma tandis qu’il continue de vivre au milieu des siens en esprit, éveillé mais invisible à tous. À travers cette présence irréelle, le patient entre vie et mort qui a milité pour les droits démocratiques de son pays, observe le quotidien de la vie réduite et empêchée de ses proches....

Lire l'article sur hottello

Image de Alors que j'attendais

Sceneweb

mardi 12 juillet 2016

Damas s’invite à Avignon

Par Stéphane Capron

Alors que j’attendais est le premier spectacle du focus Moyen-Orient du Festival d’Avignon. Un texte de Mohammad Al Attar dans une mise en scène de Omar Abusaada. Un vrai choc qui donne une image tellement différente de la Syrie, aux antipodes de nos journaux télévisés. Le spectacle sera repris au Tarmac dans le cadre du Festival d’Automne....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Alors que j'attendais

Rhinocéros

samedi 09 juillet 2016

L’hiver syrien, et après ?

Par Benjamin Polle

En 2015, Taym tombe dans le coma après avoir été tabassé à un checkpoint. Il avait participé aux premières manifestations contre le régime de Bachar el-Assad. Dans cette Syrie en pleine guerre civile, il travaillait, tant bien que mal, à la réalisation d’un film sur le soulèvement. Ses proches se réunissent, contre leur gré, autour de lui. Que racontent-ils ? Que disent-ils de leur pays qui se décime, alors que le même pouvoir est toujours en...

Lire l'article sur Rhinocéros

Image de Alors que j'attendais

24heures.ch

vendredi 10 juin 2016

Vidy donne de la voix aux artistes syriens

Par Gérald Cordonier

«Cinq ans après la révolution, Alors que j’attendais est l’occasion de faire un point sur la situation en Syrie. Quand la révolution a commencé, j’ai été enthousiasmé, présent dans les rues, actif à travers le théâtre, explique le metteur en scène Omar Abusaada (39 ans).

Lire l'article sur 24heures.ch