Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Michel Kacenelenbogen

Belgique

Présentation

Biographie

De 1979 à 1988, il joue dans plus de 20 spectacles. Entre autres, Le Mariage de Figaro, Le Moine, La Guerre de Troie n’aura pas lieu, Le Capitaine Fracasse, Le Conte d’hiver... sur les scènes du Théâtre National, du Rideau de Bruxelles, de la Compagnie des Galeries et d’un grand nombre de jeunes compagnies. Il a également mis en scène Maison de poupée d’Ibsen. En 1994, il prend la co-direction du théâtre Le Public à Bruxelles dont il est également le co-fondateur.
Depuis lors, il joue dans Les Amours de Jacques le Fataliste de Diderot, mis en scène par Luc Van Grunderbeeck ; Hasard du coin du feu de Crébillon et fils et Un Caprice d’Alfred de Musset, mis en scène par Pietro Pizzuti ; Variations énigmatiques d’Éric-Emmanuel Schmitt, Une Liaison pornographique de Philippe Blasband et Petits crimes conjugaux d’Éric-Emmanuel Schmitt (reprise en 2005), trois spectacles mis en scène par Patricia Houyoux ; et Othello de Shakespeare mis en scène par Pierre Laroche. Il a également travaillé sous la direction de Frédéric Dussenne, Mais n’te promène donc pas toute nue et On purge bébé de Georges Feydeau. Lors de la saison 2005-2006, il joue dans Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran d’Éric-Emmanuel Schmitt (reprise jusqu’en 2008 - nomination comme meilleur comédien de l’année). En 2007, il joue Pensées secrètes de David Lodge dans une mise en scène de Benoît Verhaert et Garde à vue d’après Michel Audiard dans une mise en scène d’Olivier Massard.
Il signe également les mises en scène de Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller, Le Misanthrope de Molière, Après la répétition d’Ingmar Bergman (nominé pour la meilleure mise en scène aux Prix du théâtre), Fin de partie de Samuel Beckett, Kean d’après Alexandre Dumas (nominé pour la meilleure mise en scène aux Prix du théâtre), Chaos debout de Véronique Olmi, Un tramway nommé désir de Tennessee Williams, La Cerisaie d’Anton Tchekhov, Traces d’étoiles de Cindy Lou Johnson et La Danse de mort d’August Strindberg.
Ces cinq dernières années, il met en scène Des souris et des hommes de John Steinbeck, Un mois à la campagne de Tourgueniev, Un mari idéal d’Oscar Wilde, Le Libertin d’Éric-Emmanuel Schmitt (une coproduction du Festival de Spa, Atelier Théâtre Jean Vilar et ADAC), Pygmalion de Bernard Shaw, Le Candidat de Claude Semal, Mathilde de Véronique Olmi, La Tectonique des sentiments (création mondiale), Une journée particulière d’Ettore Scola, L’ Atelier de Jean-Claude Grumberg, Bord de mer de Véronique Olmi, Scènes de la vie conjugale d’Ingmar Bergman, Au commencement de Philippe Blasband et Le Mariage de Figaro de Beaumarchais.
À la télévision, il a été coproducteur, co-auteur et acteur de la série Le Bonheur d’en face.
Il a également joué dans La Rivale d’Alain Nahun ; L’Enfant de la nuit de Marion Handwerker ; Les Monos de Luc Boland ; Un Honnête Commerçant de Philippe Blasband ; La Torpille de Luc Boland ; Le Prix de l’honneur de Gérard Marx ; Coquelicots de Philippe Blasband et Odette tout le monde d’Éric-Emmanuel Schmitt.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.