Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Matthieu Dessertine

France

Dernières critiques

Image de L'Etat de siège

WebThéâtre

lundi 19 mars 2018

Sinueux dangers d’une épidémie idéologique

Par Jean Chollet

Après avoir évoqué la peste dans son roman éponyme en 1947, Albert Camus reprend cette thématique l'année suivante pour cette pièce originale écrite à...

Lire l'article sur WebThéâtre

Image de L'Etat de siège

ARTE Info

samedi 11 mars 2017

"L'Etat de siège" au théâtre, Camus toujours actuel

Par Lionel Jullien

La pièce d'Albert Camus reste d'une actualité brulante en ces temps de triomphe sécuritaire et de gouvernement par la peur....

Lire l'article sur ARTE Info

Image de L'Etat de siège

France Inter

mardi 07 mars 2017

Une allégorie vertigineuse

Par Valérie Guédot

Une allégorie vertigineuse, un mythe moderne inventé par Albert Camus avec une liberté fascinante. Un théâtre total et choral, à la fois véridique et poétique....

Lire l'article sur France Inter

Image de L'Etat de siège

Journal La Terrasse.fr

mardi 21 février 2017

Pourquoi avoir choisi L’Etat de siège ?

Par Catherine Robert

Emmanuel Demarcy-Mota et ses fidèles s’emparent de la pièce de Camus, qui ausculte les ravages de la peur et du désarroi et imagine les moyens d’y résister, grâce à la vigilance d’une intelligence sereine....

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Image de Le Roi Lear

L'alchimie du verbe

mercredi 02 décembre 2015

Je suis Lear

Par Raphaël Baptiste

Dans ce monde du Roi Lear, il n'y a rien, et le RIEN roulant attaché en lettres de néons sur une grille nous rappelle justement que derrière cette scène, il n'y a rien d'autre que la vie qui recommence sans cesse......

Lire l'article sur L'alchimie du verbe

Image de Le Roi Lear

Carnet d'Art

samedi 01 août 2015

Une tragédie qui s’enlise.

Par Kristina D'Agostin

Voilà trente ans qu’Olivier Py couvait Le Roi Lear qu’il mit un an à traduire avant de le publier chez Actes Sud-Papiers et de le mettre en scène dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes en ouverture du Festival d’Avignon. Trois décennies, c’est long pour mûrir une idée ; un an pour une traduction, pourquoi pas. Mais combien de temps de travail pour préparer ces 2h50 de représentation ?...

Lire l'article sur Carnet d'Art

Image de Le Roi Lear

Rumeur d'espace

mardi 14 juillet 2015

Dans ces temps de malheur, à quoi bon des poètes?

Par Alain Lecomte

On ne comprend pas très bien ce déferlement de critiques négatives à propos de la mise en scène du « Roi Lear », au Festival d’Avignon, par Olivier Py. Allons bon, qu’est-ce qu’il vous a fait ? Il a réduit au silence la « pure » Cordelia ? Il a déversé des monceaux de cadavres sur la scène ? Il a fait qu’Edmond débarque sur scène à moto, ce qui, paraît-il, est une référence désobligeante à une arrivée à cheval mémorable mais qui avait autrement « de la gueule » ? Il a voulu enterrer les morts sous une terre rouge qui aspire les corps mêlés de sang ? ou bien il a fait qu’on

Lire l'article sur Rumeur d'espace

Image de Le Roi Lear

Les heures perdues

mardi 14 juillet 2015

le monde est définitivement livré au chaos

Par Elodie Roca

La pièce dont s’empare Olivier Py pour ouvrir cette 69° édition du festival d’Avignon, est un classique. L’histoire est connue : le roi Lear vieillissant veut abandonner la charge du pouvoir à ses filles dans un partage équitable mais il pose une condition. Le despote mégalomane et aveugle n’attribuera les parts qu’après que ses filles auront tour à tour exprimé la force de leur amour. Les deux aînées, Goneril et Régane, rompues à l’art de la flatterie, s’exécutent avec grandiloquence ; la plus jeune, Cordélia, r

Lire l'article sur Les heures perdues

Image de Le Roi Lear

l'insense

vendredi 10 juillet 2015

King Py-Lear… combien d’Arbres à abattre

Par yannick butel

Dans l'histoire des commentaires qui concernent Shakespeare, Jan Kott, entre autres, aura écrit un essai sur le dramaturge et poète élisabéthain. Le (...)

Lire l'article sur l'insense

Image de Le Roi Lear

Mediapart-Les dits du théâtre.

jeudi 09 juillet 2015

Quand Lear s’enlise dans un trou noir mouvant

Par Dashiell Donello

Le Roi Lear, de William Shakespeare (1564-1616), est une histoire simple qui renferme, en elle-même, toute la complexité de l’humanité universelle. Lear déshérite Cordélia, sa fille la plus sincère, au profit des paroles hypocrites de ses deux soeurs, Regan et Goneril. C’est une tragédie filiale liée à une intrigue secondaire qui implique le fils illégitime de Gloucester, Edmond, qui discrédite son frère Edgar et trahit son père....

Lire l'article sur Mediapart-Les dits du théâtre.