Photo de Marie Rémond

Marie Rémond

France

Présentation

Elle suit une formation à l’école du Théâtre National de Strasbourg (promotion 2007, section jeu). Dans le cadre des ateliers de cette école, elle travaille les textes Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès avec Jean-Christophe Saïs, Innocence de Dea Loher avec Christophe Rauck, TDM3 de Didier-Georges Gabily avec Yann-Joël Collin et Eric Louis et Les Enfants du soleil de Maxime Gorki avec Alain Françon. Dans le cadre des ateliers de l’Ecole du TNS, elle met en scène La Remplaçante de Thomas Middelton et William Rowley et participe à Drames de princesses d’Elfriede Jelinek, mise en scène Matthieu Roy.

Au théâtre, elle joue dans Sallinger de Bernard-Marie Koltès, mise en scène Erika Von Rosen (Les Halles – Sierre, Théâtre Interface – Sion, Théâtre de Corbeil-Essonnes, 2008), dans la reprise de Drames de princesses de Elfriede Jelinek, mise en scène Matthieu Roy (Saran, Le Mans, Comédie de Reims, 2008), Et pourtant ce silence ne pouvait être vide de Jean Magnan, mise en scène Michel Cerda (TNS, Forum du Blanc-Mesnil, 2008, Comédie de Saint-Etienne, La Piscine-Antony, 2008-2009), L’Affaire de la rue de Lourcine d’Eugène Labiche, mise en scène Daniel Jeanneteau et Marie-Christine Soma (Maison de la Culture d’Amiens, Théâtre de la Cité Internationale, La Comédie de Reims, 2010). D’août à décembre 2010, dans le cadre de l’École des maîtres, elle joue dans Wonderland sous la direction de Matthew Lenton à Naples, Rome, Bruxelles, Lisbonne et Reims.

Elle met en scène Dramuscules de Thomas Bernhard (UNESCO, Festival Frictions-Dijon, 2003 et 2004), Promenades de Noëlle Renaude en 2009 (Théâtre Ouvert, 2006).

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.