Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Dernières critiques

Image de Vallende man (Falling man)

Le Monde.fr

mercredi 20 mars 2019

Gosselin-DeLillo, les mots dans la chair

Par Fabienne Darge

Après sa trilogie à Avignon, le metteur en scène poursuit son adaptation magistrale avec « L’Homme qui tombe ». Le 17 mars, c’est à Amsterdam, à l’International Theater dirigé par Ivo van Hove, que Julien Gosselin a fait de nouveau sensation lors de la première de Vallende Man (« L’Homme qui tombe »). Le public s’est levé comme un seul homme, à l’issue de la représentation,...

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de De Dingen die voorbijgaan (Les Choses qui passent)

Nonfiction.fr

jeudi 26 juillet 2018

Nord sur le grill

Par Régis Bardon

Une œuvre théâtrale magnifique où Ivo van Hove fait du secret de famille un objet de contemplation beau comme un Rembrandt....

Lire l'article sur Nonfiction.fr

Image de De Dingen die voorbijgaan (Les Choses qui passent)

Inferno

jeudi 19 juillet 2018

« De Dingen die voorbijgaan », la mécanique glaciale d'Ivo van Hove

Par Pierre Salles

Véritable star du théâtre européen, le directeur du Toneelgroep d’Amsterdam Ivo van Hove revient cette année au Festival d’Avignon avec une mise en scène du poète et écrivain néerlandais Louis Couperus (1863-1923). Ce qui saisit au premier abord dès l’entrée dans la cour du Lycée Saint-Joseph, c’est ce grand plateau nu avec de chaque côté une rangée de chaises alignées

Lire l'article sur Inferno

Image de De Dingen die voorbijgaan (Les Choses qui passent)

L'Humanité

mercredi 18 juillet 2018

Neige noire de cendres sur des êtres fantômes

Par Marie-José Sirach

Après les Damnés dans la Cour d’honneur, le metteur en scène flamand Ivo van Hove, directeur artistique du Toneelgroep, à Amsterdam, met en scène les Choses qui passent, d’après un roman de l’écrivain néerlandais Louis Couperus....

Lire l'article sur L'Humanité

Image de De Dingen die voorbijgaan (Les Choses qui passent)

Les Inrocks

mercredi 18 juillet 2018

Ivo van Hove nous tend un miroir d'une noirceur absolue

Par Fabienne Arvers

Plantée comme un glaive au cœur d’une édition avignonnaise qui s’ouvre à la question du genre, la création d’Ivo van Hove, "Les Choses qui passent", place le désir de la femme à son acmé tout en le noyant sous une pluie de cendres....

Lire l'article sur Les Inrocks

Image de De Dingen die voorbijgaan (Les Choses qui passent)

Carnet d'Art

mercredi 18 juillet 2018

Le temps des secrets

Par Kristina D'Agostin

Directeur du Toneelgroep d’Amsterdam, Ivo van Hove est un des metteurs en scène remarquables dans le théâtre européen actuel. Sa nouvelle création De Dingen die Voorgijgann s’impose comme une pièce parfaitement réalisée où les secrets de famille se dévoilent dans un temps comme mis en suspension....

Lire l'article sur Carnet d'Art

Image de De Dingen die voorbijgaan (Les Choses qui passent)

Libération.fr

lundi 16 juillet 2018

Ivo van Hove, autant en emporte le temps

Par Ève Beauvallet

Le metteur en scène néerlandais adapte avec élégance un drame psychologique contaminé de secrets de famille de Louis Couperus, auteur méconnu en France, qui se déroule sur plusieurs générations. Une beauté classique qui peut laisser de marbre....

Lire l'article sur Libération.fr

Image de De Dingen die voorbijgaan (Les Choses qui passent)

LaProvence.com

lundi 16 juillet 2018

Avec Ivo van Hove, noir, c'est noir !

Par Gwenola Gabellec

À Avignon, le metteur en scène flamand offre une sombre réflexion sur le temps. Comme une vanité hollandaise, peinture austère dont la noirceur va de pair avec la lumière du Nord et le travail du temps, Les choses qui passent (De Dingen die Voorbigaan) a jeté son clair-obscur sur le Festival d'Avignon, samedi soir. Bien sûr, le metteur en scène Ivo van Hove n'est ni le Vermeer ni le Rembrandt du théâtre...

Lire l'article sur LaProvence.com

Image de De Dingen die voorbijgaan (Les Choses qui passent)

Télérama.fr

dimanche 15 juillet 2018

“De Dingen Die Voorbijgaan” : derrière un propos décevant, du grand théâtre

Par Fabienne Pascaud

Au festival d’Avignon, le Belge adapte un texte de l’écrivain néerlandais Louis Couperus. Dommage que celui-ci ne soit pas à la hauteur de la mise en scène virtuose d’Ivo Van Hove et de ses interprètes......

Lire l'article sur Télérama.fr

Image de De Dingen die voorbijgaan (Les Choses qui passent)

lesechos.fr

dimanche 15 juillet 2018

L'oeuvre au noir d'Ivo van Hove

Par Phillippe Chevilley

La scène est un grand rectangle longiligne, bordé de deux rangées de chaises et de vitres barbouillées de visages torturés. Tout au fond, une......

Lire l'article sur lesechos.fr