Photo de Maïa Sandoz

Maïa Sandoz

France

Suivre aussi Maïa Sandoz sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Dernières critiques

Image de Zaï Zaï Zaï Zaï

Sceneweb

samedi 26 janvier 2019

Zaï zaï zaï zaï : jeu de massacre sur haute fréquence

Par Vincent Bouquet

Au Monfort Théâtre, Paul Moulin s’approprie la bande-dessinée de Fabcaro et la transforme en fiction radiophonique. Un exercice savoureux d’humour noir....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Pièce en plastique

Sceneweb

samedi 10 novembre 2018

Stück Plastik, un ménage sans ménagement

Par Christophe Candoni

Donné au Théâtre des Quartiers d’Ivry dans le cadre des Théâtrales Charles Dullin , Stück Plastik de Marius Von Mayenburg est une mauvaise satire bête et méchante que sauvent Maïa Sandoz et ses remarquables acteurs pleins de peps et de folie....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de L'Abattage rituel de Gorge Mastromas

Michel Huster Diffusion

lundi 21 novembre 2016

Qui est Gorge Mastromas ?

Par David Rofé-Sarfati

Un simple quidam un peu timide, mais qui apprend par hasard que les salauds sont ceux qui un jour découvrent que la bonté a furieusement le goût de la lâcheté et que s’autoriser est plus simple qu’il n’y parait. Brisant le tabou de l’ordre moral qui fait de lui une victime consentante du système au prétexte qu’une fallacieuse et bien séante convenance l

Lire l'article sur Michel Huster Diffusion

Image de L'Abattage rituel de Gorge Mastromas

Le grand théâtre du monde

dimanche 13 novembre 2016

Maïa Sandoz, de main de maître

Par Armelle Heliot

Dans le cadre des Rencontres Charles-Dullin, la metteuse en scène présente un spectacle aussi original que jubilatoire, une pièce du Britannique Dennis Kelly qui raconte le parcours d'un homme que…...

Lire l'article sur Le grand théâtre du monde

Image de L'Abattage rituel de Gorge Mastromas

Mon Tétras-Lyre

samedi 05 novembre 2016

Lâcheté des peuples face aux puissants

Par Bernard Thinat

Mais qui donc est Gorge Mastromas ? Dans un décor relativement minimaliste, au milieu un plateau carré, sorte d’estrade tournant à volonté, des porte-cintres de chaque côté, quelques chaises, les voilà tous les six nous contant tout ou presque sur la vie de cet être étrange, de la rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde, jusqu’à la vieillesse....

Lire l'article sur Mon Tétras-Lyre

Image de L'Abattage rituel de Gorge Mastromas

Journal La Terrasse.fr

mardi 25 octobre 2016

Un monstre gangréné

Par Catherine Robert

Maïa Sandoz met en scène la toute dernière pièce du dramaturge anglais Dennis Kelly, qui raconte l’histoire d’un monstre gangréné par l’argent et fait le procès tonique de l’ultralibéralisme.

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Image de L'Abattage rituel de Gorge Mastromas

Sceneweb

vendredi 12 février 2016

Adèle Haenel dans "L'abattage rituel de Gorge Mastromas"

Par Hadrien Volle

Même césarisée, Adèle Haenel est fidèle au collectif L’Argument est embarque dans une nouvelle création où la mise en scène est signée Maïa Sandoz. Un spectacle très collectif où la cohésion de groupe prime et fonctionne, pour un spectacle qui raconte la vie d’un seul homme....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Le Moche / Voir clair / Perplexe

Journal La Terrasse.fr

mardi 24 février 2015

L’illusion comme fondement de notre identité

Par Manuel Piolat Soleymat

Glissements de temps, d’espaces, d’identités : Maïa Sandoz met en scène Le Moche, Voir clair et Perplexe de Marius von Mayenburg. Une traversée en trois temps dans l’univers théâtral du dramaturge allemand.

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Image de Le Moche / Voir clair / Perplexe

murielgandois.wordpress.com

lundi 02 février 2015

Qu’est-ce qui nous définit ?"...

Par Muriel Gandois

Lette (prononcez Letteu) est un ingénieur en systèmes de sécurité électrique. Il est surtout moche. Enfin, il était surtout ingénieur en système de sécurité électrique, jusqu’au jour où il s’est agit de présenter son connecteur 2CK lors d’un congrès. Ce jour-là, son supérieur décide que son assistant Karlmann irait à sa place. Ce jour-là, Lette apprend qu’en dépit d’être un talentueux ingénieur, il est surtout affreusement moche. Et que cela n’est pas vendeur.

Lire l'article sur murielgandois.wordpress.com