Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Louis-Ferdinand Céline

France – 1894 - 1932

Dernières critiques

Image de Voyage au bout de la nuit

Toutelaculture

mardi 09 février 2016

Proust et Céline par les Possédés à la Bastille

Par Simon Gérard

Du 2 au 19 février au Théâtre de la Bastille, le collectif Les Possédés s’empare de deux monstres sacrés de la littérature française : Marcel Proust avec Le Coup droit lifté de Marcel Proust, et Louis-Ferdinand Céline avec Voyage au bout de la nuit… soit deux écritures radicalement opposées, et apparemment impossibles à théâtraliser sans devenir automatiquement blasphématoires aussi bien pour le théâtre que pour la littérature....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Faire danser les alligators sur la flûte de Pan

Théâtre au vent

samedi 29 novembre 2014

Les alligators symbolisent les démons.

Par Evelyne Trân

Les alligators symbolisent les démons. On ne les voit pas ces monstres, ils sont invisibles, l’inconscient les révèle parfois au détour d’un rêve, d’un cauchemar, ils menacent votre vie parce qu’ils échappent à tout contrôle. Tout se passe comme si CELINE avait le sentiment qu’une bête avait élu domicile dans son corps, et qu’il entendait cette bête prisonnière rugir de colère parce qu’elle ne supportait pas l’enfermement.

Lire l'article sur Théâtre au vent

Image de Voyage au bout de la nuit

Inferno

mardi 06 mai 2014

Les Possédés visionnaires du "Voyage"

Par Yves Kafka

Un plateau tendu de gris et de noir, pratiquement nu si ce n’est quelques praticables à la froideur métallique, tour à tour table, lit, colline, parcours du combattant, ou encore gratte-ciel new-yorkais. Un homme, seul, occupe l’espace. Il parle, parle et parle encore. Dans ce vide abyssal qu’il peuple de ses souvenirs, il dévide son voyage....

Lire l'article sur Inferno

Image de Voyage au bout de la nuit

Théâtre du blog

samedi 12 avril 2014

Une nuit symbolique...

Par Véronique Hotte

Voyage au bout de la nuit (1932) porte la marque l d'une fulgurance rageuse et d’un renouvellement de l’écriture romanesque, avec la rupture avec tous les académismes stylistiques perçus comme rigides, et hypocrites......

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de Faire danser les alligators sur la flûte de Pan

Attractions Visuelles

dimanche 15 avril 2012

Folie du verbe

Par Karminhaka

Pas de doute, Louis-Ferdinand Céline fait théâtre. Il trouve naturellement sa place sur scène non pas uniquement par ses textes, mais par sa singulière personne, définitivement irrécupérable. Et si des metteurs en scène tournent autour de ce contempteur de l'humanité, c'est précisément à cause (ou grâce) à ce qui en lui ne peut être réduit aux figures convenues de l'humaine condition....

Lire l'article sur Attractions Visuelles

Image de Faire danser les alligators sur la flûte de Pan

Théâtre au vent

lundi 02 avril 2012

Un portrait hallucinant de Céline

Par Evelyne Trân

En découvrant ce portrait hallucinant de Céline interprété par Denis Lavant, l’on ne peut s’empêcher de penser que cet homme était un personnage de théâtre aussi monstrueux qu’un Richard III ou un Roi Lear. C’est une révélation parce que cela bouleverse l’idée que nous nous faisons de l’écrivain en général toujours trop sage, planqué à l’intérieur de ses livres. L’écrivain CELINE est un artiste et un homme. Il revendique sa vérité charnelle, avec une violence qui n’est pas sans rappeler celle d’Artaud. Céline a écrit une pièce de théâtre qui a été refusée par les éditeurs. Son théâtre il l’a transposé dans des

Lire l'article sur Théâtre au vent