Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Loleh Bellon

France

Dernières critiques

Image de De si tendres liens

Profession Spectacle

mardi 25 septembre 2018

"De si tendres liens" : le face à face totalisant d’une mère et sa fille par Loleh Bellon

Par Pauline Angot

Relation fusionnelle et blessée d’une femme divorcée et de sa fille unique, De si tendres liens réunit un beau duo, constitué de Christiane Cohendy et de Clotilde Mollet. Cette mise en scène de la pièce de Loleh Bellon, écrite en 1984, élude délibérément la présence des hommes pour présenter un face à face totalisant, en un jeu de miroir de dépendances affectives : celle de l’enfant et celle de la mère devenue sénile....

Lire l'article sur Profession Spectacle

Image de De si tendres liens

froggydelight.com

dimanche 26 août 2018

"De si tendres liens", le temps qui passe

Par Nicolas Arnstam

En brefs tableaux se racontent les rapports d’une mère et d’une fille sur toute une vie. "De si tendres liens" évoque le temps qui passe et les différentes étapes de l’existence dans ce rapport si particulier qui unit mère et fille....

Lire l'article sur froggydelight.com

Image de De si tendres liens

Sceneweb

samedi 25 août 2018

Christiane Cohendy et Clotilde Mollet dans "De si tendres liens de Loleh Bellon"

Par Hadrien Volle

Laurence Renn Penel met en scène la pièce de Loleh Bellon. Ce drame mère-fille qui illustre une relation au fil des ans montre deux belles actrices qui n’auraient cependant pas souffert de quelques coupes dans le texte....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de De si tendres liens

WebThéâtre

jeudi 06 juillet 2017

"De si tendres liens", mère et fille

Par Corinne Denailles

Initialement comédienne, Loleh Bellon est l'auteur d'une petite dizaine de pièces de théâtre ; il y a eu d'abord Les Dames du jeudi (1976) servie par...

Lire l'article sur WebThéâtre

Image de De si tendres liens

Théâtre au vent

mercredi 01 mai 2013

une histoire comme une grosse pelote de laine dont les fils courent et s’emmêlent

Par Evelyne Trân

Elle n’est pas très grande la salle du Théâtre Darius Milhaud où se joue en ce moment tous les dimanches, la pièce « De si tendres liens » de Loleh Bellon. Les spectateurs se serrent les uns contre les autres, mais cette promiscuité éphémère, cette sensation d’être accrochés au cœur d’un nid sous un grand arbre, s’accordent à l’histoire d’une fille et de sa mère, une histoire comme une grosse pelote de laine dont les fils courent et s’emmêlent,

Lire l'article sur Théâtre au vent