Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Laurent Vacher

France

Voir aussi : Cie du Bredin

Présentation

LAURENT VACHER ET LA COMPAGNIE DU BREDIN

Laurent Vacher a commencé comme comédien, après avoir suivi les cours de l’école Lecocq pendant un an, il exerce le métier de comédien pendant une dizaine d’année. Années durant lesquelles il travaille notamment avec M. Didym (Visiteur de B. Strauss, Le Perroquet Vert de Schnitzler), C. Tordjman (La Nuit des Rois de Shakespeare), B. Bonvoisin (Pionnier à Ingolstadt de M-L Fleisser, le Salon Transfiguré de P. Clevenot), F. Rodinson (Antoine et Cléôpatre).

Puis Laurent Vacher s’oriente vers la mise en scène qu’il ne quittera plus. Il crée en 1998 la compagnie du Bredin qui s’oriente autour d’un travail sur la création théâtrale, la production d’œuvres contemporaines, leur exploitation et leur diffusion sur le réseau national, européen et international.

De 2000 à 2003, la Compagnie du Bredin est en résidence à Forbach à la demande du Carreau-Scène Nationale de Forbach et de l’Est Mosellan. Cette rencontre forte permet la mise en œuvre d’un parcours artistique sur un territoire précis où la Compagnie affirme sa présence en impulsant des projets singuliers aussi bien en terme de création professionnelle que d’action en direction de la population. De 2004 à 2008, la Compagnie est implantée à Frouard où elle développe le même type de projet en partenariat avec le Théâtre Gérard Philipe.
Dans le cadre de ces résidences Laurent Vacher accompagne de jeunes auteurs contemporains (P. Malone, A. Gardel et A. Chouaki) en leur permettant de mener un travail de terrain à travers notamment par la mise en place ateliers sur le territoire.

CREATIONS PROFESSIONNELLES & MISES EN SCENES

Les spectacles de Laurent Vacher et de la compagnie du Bredin sont ancrés dans le monde d’aujourd’hui. Très vite naît un désir de faire vivre des jeunes auteurs en leur passant des commandes de textes comme La Camoufle de Rémi De Vos, L’Arrêt de Bus d’Aziz Chouaki, Les Contes de la Mine de Philippe Malone et Ariane Gardel, Pas si passé que ça de Philippe Malone, mais aussi des créations d’auteurs de différents pays comme Mario Santander, Hector Mico, Agustin Nunes avec Golpé de luna llena (Paraguay), José Rivera (Porto Rico), Spiro Scimone avec La Festa et Bar (Italie), Ghérasim Luca avec Heros-limite (Roumanie), et Nimrod avec Les Jambes d’Alice (Tchad).

Laurent Vacher travaille également autour des œuvres de personnages scientifiques et atypiques comme par exemple Giordano Bruno (Giordano Bruno, des Signes, des Temps) ou Théodore Monod (Le mystère de la météorite). Il s’agit toujours de mettre en perspective des créations théâtrales avec le monde qui nous entoure pour donner naissance à un théâtre vivant qui travaille sur le présent.

Quelques unes de ses mises en scènes :
- Reprise de Héros-Limite, de Ghérasim Luca, mise en scène Laurent Vacher. Avril mai 2010 à la Maison de la Poésie.
- Giordano Bruno, des signes des temps, adaptation de textes et mise en scène de Laurent Vacher. Création 2002 et recréation 2009 – tournée 2009-2010. 111 Représentations.
- Dernières nouvelles des jambes d’Alice, d’après le roman de Nimrod, adaptation et mise en scène Laurent Vacher. 2009. 32 représentations.
- Le Mystère de la Météorite, d’après l’œuvre de Théodore Monod, adaptation de textes et mise en scène par Laurent Vacher et Benoit Di Marco. 2007/2008. 30 représentations.
- Héros-Limite, de Ghérasim Luca, mise en scène Laurent Vacher. 2007/2008. 60 représentations.
- Pas si passé que ça, texte de Philippe Malone avec des amateurs, mise en scène Laurent Vacher. 2004. 10 représentations.
- Bar, de Spiro Scimone, mise en scène Laurent Vacher. 2003. 28 représentations
- Les Oranges d’Aziz Chouaki, mise en scène Laurent Vacher. 1998/2000. 120 représentations.

A L’ETRANGER

En partenariat avec Cultures France (AFAA) sur un programme de trois ans au Paraguay (1998-2000), Laurent Vacher a tout d’abord collaboré à la mise en place du programme de l’Ecole d’Art Dramatique puis créé deux spectacles avec des auteurs et comédiens paraguayens. Il a permis à Rémi Devos d’obtenir la bourse Beaumarchais lui donnant ainsi l’occasion de développer un travail d’ateliers d’écriture pendant 6 mois au Paraguay avec de jeunes auteurs et de réaliser en parallèle un travail personnel.

Toujours en partenariat avec Cultures France, il développe un travail en direction du Tchad avec la mise en place d’un programme de formation professionnelle d’acteurs tchadiens, de structuration des compagnies, puis la mise en scène d’un spectacle sur un texte d’un auteur tchadien, avec des comédiens tchadiens.

COLLABORATION ARTISTIQUE AVEC LA MOUSSON D’ETE

Laurent Vacher est conseiller artistique du festival dédié aux écritures contemporaines « La Mousson d’Eté » depuis sa création par Michel Didym en 1995. Il fait partie du comité de lectures, dirige des lectures et mises en espace, et s’est chargé de 1995 à 1998 de toute la partie du festival concernant le travail avec les amateurs.

SENSIBILISATION DE NOUVEAUX PUBLICS sous la forme de création d’œuvres originales

Laurent Vacher ne conçoit pas son travail de création théâtrale autrement que dans la relation à un territoire, à une culture, à une histoire, donc en rapport avec une population donnée.
Il ne s’agit pas pour lui de faire de l’action culturelle juste pour en faire, mais pour créer des interactions, construire des passerelles entre les activités de la Compagnie du Bredin et des publics diversifiés.
Le travail qu’il mène sur le terrain au cours des ateliers lui permet après, lors de la réalisation de spectacles professionnels, de revenir sur des bases plus cohérentes et de se poser la question de la façon dont il peut rendre accessible les textes à travers les mises en scène qu’il propose.

La Compagnie du Bredin – Laurent Vacher, conventionnée, a développé en région lorraine un travail destiné à emmener la population dans un processus de création proposé autour de thèmes ayant du sens par rapport à son environnement ou à son histoire (la travail, la mémoire, la mine...). Il mène ainsi différents projets d’atelier et de créations collectives, mêlant amateurs et professionnels, notamment avec le Secours Populaire, avec des foyers Sonacotra, avec des établissements scolaires, avec d’anciens mineurs ou encore en milieu carcéral.

LAURENT VACHER, AUTEUR

Aujourd’hui, après avoir réalisée deux adaptations de texte (Des signes, des temps, Giordano Bruno et Le mystère de la météorite) et un ouvrage collectif en collaboration avec Philippe Malone et Ariane Gardel (Les contes de la mine), c’est seul que Laurent Vacher à décidé d’écrire sa première œuvre de littérature dramatique Série B – titre noir et provisoire.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.