Photo de Laurent Fréchuret

Laurent Fréchuret

France – Né(e) en 1966

Voir aussi : Théâtre de L'Incendie

Suivre aussi Laurent Fréchuret sur :

Ajoutez un lien vers site personnel, twitter, linkedin, instagram

Présentation

Né à Saint-Etienne, il commence à faire du théâtre à l’âge de 12 ans, participe à plusieurs troupes au collège et au lycée, puis intègre des compagnies professionnelles où il est comédien, auteur, metteur en scène, photographe...

En 1991, il découvre les romans de Samuel Beckett, Molloy, Malone meurt et l’Innommable, qu’il adapte pour la première fois au théâtre grâce aux droits exceptionnels accordés par Jérôme Lindon et les Editions de minuit.

En 1994, Il fonde sa compagnie, le Théâtre de L’Incendie, avec pour projet « Le poème et les voix humaines » et porte à la scène Beckett, Lewis Carroll, Copi, Cioran, Dario Fo, Valletti, Burroughs, Bond, Pasolini, Bernard Noël, Cocteau, Artaud, Genet...

Lecteur impénitent, il aime les auteurs inventeurs de mots, de mondes, et les troupes d’acteurs propices à mettre en jeu des histoires. En neuf ans, une vingtaine de créations verront le jour et partiront en tournées régionales, puis nationales et internationales.

En 2000, il est lauréat de la Villa Médicis hors les murs, et grâce à une bourse de l’AFAA, va à New-York et Tanger pour mener une recherche sur l’auteur William Burroughs. Il en ramène une adaptation pour le plateau à partir des 24 romans de l’auteur américain, Interzone, qu’il présente au Théâtre de la Cité Internationale à Paris, et en tournée.

De 1998 à 2004, il est, avec sa compagnie, artiste en résidence au Théâtre de Villefranche-sur-Saône. Pendant ces six années, il continue d’inventer des spectacles mais aussi d’expérimenter de façon concrète de nouvelles relations au public à travers les « Chantiers théâtraux », qui réunissent dans un même projet tout un éventail social de la population et des artistes, comédiens, danseurs, cinéastes et musiciens. Ces « mêlées poétiques » réunissent jusqu’à 150 personnes, formant un chœur d’aujourd’hui, soudé par une histoire, un poète.

En janvier 2004, il est nommé directeur du Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - Centre dramatique national. De 2004 à 2012, à la direction du Théâtre de Sartrouville, il invente et partage avec les artistes invités et la population, un Centre dramatique national effectif, bouillonnant, avec de nombreuses créations classiques et contemporaines, la mise en place d’une troupe de trois comédiens permanents, la construction d’un nouveau théâtre. En 2008, son premier texte édité, Sainte dans l’Incendie, obtient le prix des Journées de Lyon des auteurs de Théâtre.

Très attaché à la transmission, il anime régulièrement des temps de formation à destination d’artistes professionnels, dans le cadre de stages AFDAS, en collaboration avec Les Chantiers Nomades, à l’invitation d’écoles ou de centres de formation, l’Académie Fratellini à Saint-Denis, le Théâtre de Carouge à Genève, La Brèche à Cherbourg…
Pour lui, le théâtre est un espace d’invention et de partage, un art collectif qui permet chaque fois de renouveler le dialogue public afin « de vivre et d’inventer ensemble ».

En janvier 2013, il réveille sa compagnie le Théâtre de l’Incendie, avec la création de Richard III de William Shakespeare, puis en 2015 de En attendant Godot de Samuel Beckett.

En 2016 commencera un cycle de travail avec des auteurs contemporains, Blandine Costaz, William Pellier, Werner Schwab, Michel Tremblay, et Hervé Blutsch avec la création à l’automne 2017 de ERVART, ou les derniers jours de Frédéric Nietzsche…


2015 En Attendant Godot de Samuel Beckett

2013 Richard 3 de William Shakespeare

2011 Le Diptyque du rat
Réunissant les univers foisonnants de Bohumil Hrabal et de Copi avec Une trop bruyante solitude et La Pyramide. Après la création d’A portée de crachat de Taher Najib, il met en scène Le Drap d’Yves Ravey à la Comédie-Française en mars 2011.

2010 Embrassons-nous, Folleville ! d’Eugène Labiche
Opéras La Voix humaine de Francis Poulenc et Le Château de Barbe-Bleue de Béla Bartok
Sainte dans l’incendie de Laurent Fréchuret

2009 Médée d’Euripide
Un Amour de et avec Catherine Germain et Thierry Thieû Niang sous les regards de François Cervantes, Patrice Chéreau, François Rancillac et Laurent Fréchuret
Harry et Sam (ou l’Art de la chute) de Dorothée Zumstein

2008 Publication de Sainte dans l’incendie, éditions Act Mem Théâtre - Les journées de Lyon des auteurs de théâtre
Le Drap de Yves Ravey

2007 Le Roi Lear de William Shakespeare
Jamais avant de François Cervantes

2006 directeur du CDN de Sartrouville
La Petite Chronique d’Anna Magdalena Bach d’après Esther Meynel
Cabaret de curiosités d’après 30 auteurs

2005 Confidences sur l’amour et les galaxies d’après Serge Valletti, Alan Bennett, Dario Fo et Franca Rame
Snarks d’après Lewis Carroll

2004 codirecteur du CDN de Sartrouville
Calderón de Pier Paolo Pasolini

2003 Le Mal rouge et or de Jean Cocteau / Anna Prucnal

2002 L’Uruguayen et La Pyramide de Copi

2001 Le Viol de Lucrèce de Benjamin Britten / Opéra de Lyon
Interzone d’après William Burroughs

2000 Ici (apparitions) de Laurent Fréchuret
Oh les beaux jours de Samuel Beckett
La Colombe de Charles Gounod
Rouge, Noir et Ignorant (trilogie) de Edward Bond / ENSATT / Odéon–Lyon

1999 50 Comas d’après Antonin Artaud

1998 Insomnies d’après Cioran

1997 Trilogie Beckett : Molloy, Malone meurt, L’Innommable d’après Samuel Beckett

1996 Alices d’après Lewis Carroll
Haute Surveillance de Jean Genet

1995 La Reconstitution de Bernard Noël
Solo de Samuel Beckett

1994 Fonde le Théâtre de l’Incendie à Saint-Etienne

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.