Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Norah Krief

Norah Krief

France

Suivre aussi Norah Krief sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Dernières critiques

Image de Vents contraires

37 degrés

vendredi 17 janvier 2020

Tempêtes d’amour avec « Vents contraires »

Par Olivier Collet

A quel moment tombe-t-on amoureux de quelqu’un ? Quels signaux marquent la fin d’un couple ? Quelles sont les différentes expressions de l’amour dans le monde d’aujourd’hui ? En 2h brillantes, Jean-René Lemoine explore les multiples sentiments, leur formation comme leur explosion… sur fond de Mylène Farmer. Un spectacle que nous avons découvert au Théâtre Olympia, à Tours....

Lire l'article sur 37 degrés

Image de Vents contraires

Tours et culture

jeudi 16 janvier 2020

Vents contraires… ou le portrait d’une génération désenchantée

Par Eimelle Laure

Vents contraires… ou le portrait d’une génération désenchantée, à l’image de la chanson de Mylène Farmer à laquelle Jean-René Lemoine a emprunté son titre et qui rythme la pièce (et qui reste en tête!)

Lire l'article sur Tours et culture

Image de Vents contraires

Journal La Terrasse.fr

mardi 26 novembre 2019

La richesse ne dispense ni du malheur ni de la pitié

Par Catherine Robert

Jean-René Lemoine met en scène les déboires amoureux de six représentants d’une époque égarée entre égoïsme et consumérisme. Un spectacle...

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Image de Vents contraires

WebThéâtre

dimanche 24 novembre 2019

La ronde des pulsions

Par Gilles Costaz

L’écriture de Jean-René Lemoine aime souvent ramener la confrontation théâtrale à des partitions à un ou deux personnages, dans le souvenir et la modernisation des mythes antiques. Avec Vents contraires, le plateau s’élargit, le romanesque s’insinue dans les affrontements et l’antiquité reste au vestiaire....

Lire l'article sur WebThéâtre

Image de Vents contraires

Télérama.fr

samedi 23 novembre 2019

Sexe, fric et Mylène Farmer : “Vents contraires”, une certaine idée du théâtre

Par Fabienne Pascaud

À la MC93 de Bobigny, le metteur en scène Jean-René Lemoine convoque Anne Alvaro en styliste carriériste, sur les rythmes de la chanteuse pop....

Lire l'article sur Télérama.fr

Image de Vents contraires

Glamour

mercredi 20 novembre 2019

'Vents contraires' : une pièce formidable, implacable

Par Erick Grisel

Pièce à la fois cruelle, drôle et sexy, 'Vents contraires' décrit, par à-coups sombres et électriques, un monde en déliquescence où tout se marchande, même les corps....

Lire l'article sur Glamour

Image de Vents contraires

lesechos.fr

samedi 16 novembre 2019

Des « Vents contraires » déroutants à la MC93

Par Philippe Chevilley

Jean-René Lemoine est un fin dramaturge et comédien, qui cultive un univers original, une écriture riche et poétique. Mais sa dernière......

Lire l'article sur lesechos.fr

Image de Vents contraires

Toutelaculture

samedi 16 novembre 2019

"Vents contraires" de Jean-René Lemoine à la MC 93 : un choc !

Par Julia Wahl

Des cris, du sexe, de la drogue : Jean-René Lemoine nous livre à la MC 93 sa nouvelle pièce, avec Nathalie Richard et Anne Alvaro. Un texte magnifique, une mise en scène brillante....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Vents contraires

Sceneweb

samedi 16 novembre 2019

Vents contraires, les existences désenchantées de Jean-René Lemoine

Par Christophe Candoni

Dans la nouvelle pièce qu’a écrite et met en scène Jean-René Lemoine à la MC93, un vibrant sextuor d’acteurs joue des fragments d’existences où les vicissitudes amoureuses et les relations humaines se font acerbes et déchirantes....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Vents contraires

Théâtre du blog

vendredi 15 novembre 2019

Un spectacle où l’auteur exprime notre temps avec lucidité et pertinence

Par Véronique Hotte

Deux mondes antithétiques où des personnages plutôt aisés ou vivant même dans le luxe, se  ont des relations intimes houleuses. Ici steward et hôtesse de l’air, mannequins de haute couture et filles de bonne famille... comme sur le papier glacé des magazines chics. Par défaut d’éveil à l’autre, ils n’ont guère de conscience morale et ne s’estiment en rien concernés par la dure réalité...

Lire l'article sur Théâtre du blog