Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Julie Bertin

Julie Bertin

France

Dernières critiques

Image de Le Syndrome du banc de touche

Plus de Off

dimanche 14 juillet 2019

"Le Syndrome du banc de touche", ou comment muscler son jeu

Par Walter Géhin

Après des années de disette, et la trentaine proche, la comédienne Léa Girardet décide de suivre un conseil que Aimé Jacquet —sélectionneur de l’équipe de France masculine de football sacrée en 1998, avec lequel dans ses rêves nocturnes parfois elle se marie— avait adressé à Robert Pirès : muscler son jeu....

Lire l'article sur Plus de Off

Image de Les Oubliés (Alger-Paris)

WebTheatre

samedi 02 février 2019

Empreintes de l’histoire coloniale

Par Gilles Costaz

e Birgit Ensemble de Julie Bertin et Jade Herbulot, repéré pour ses représentations de phénomènes contemporains (Memories of Sarajevo, Dans les ruines d’Athènes), est déjà à la Comédie-Française ! Eric Ruf a demandé aux deux directrices de travailler sur un autre pan d’histoire. Elles ont choisi de traduire l’empreinte de la guerre d’Algérie dans la société française. A l’occasion d’un mariage...

Lire l'article sur WebTheatre

Image de Les Oubliés (Alger-Paris)

Culturebox

samedi 02 février 2019

"Les Oubliés (Alger-Paris)" : la naissance de la Ve République par la Comédie-Française

Par Jacky Bornet

Après "Europe, mon amour", tétralogie consacrée au tournant des XIXe et XXe siècles sur le vieux continent, Julie Bertin, Jade Herbulot et leur compagnie Birgit Ensemble s’associent à la Comédie-Française pour "Les Oubliés (Alger-Paris)" au Théâtre du Vieux Colombier à Paris. Elles ouvrent un nouveau cycle voué à la France avec la naissance de la Ve République à l’ombre de la guerre d’Algérie....

Lire l'article sur Culturebox

Image de Les Oubliés (Alger-Paris)

un fauteuil'pour l'orchestre

jeudi 31 janvier 2019

Festen postcolonial

Par Corinne François-Denève

Quelque part en l’an de grâce 2019, sous la présidence de qui nous savons (il y aura quelques allusions faites à notre époque), à la mairie du XVIIIe, dirigée par une femme, Karim épouse Alice. La mère d’icelui est une infirmière française, qui a travaillé à Nanterre, après avoir refusé d’épouser le père de Karim, un Algérien communiste. Le père d’icelle est un viticulteur provençal, dont la mère est évanescente – c’est là sans doute sa seule qua...

Lire l'article sur un fauteuil'pour l'orchestre

Image de Les Oubliés (Alger-Paris)

Club de Mediapart

jeudi 31 janvier 2019

Guerre d’Algérie : mettre en scène l’impossible oubli de la mémoire

Par Jean-Pierre Thibaudat

Margaux Eskenazi et Alice Carré d’un côté et Julie Bertin et Jade Herbulot de l’autre abordent sur scène le même sujet : la guerre d’Algérie. Là-bas et ici, hier et aujourd’hui. Les unes proposent une riche mosaïque de situations activant les contradictions, les autres restent en surplomb dans la sphère du pouvoir avant d’effleurer leur sujet lors d’un mariage....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de Les Oubliés (Alger-Paris)

Sceneweb

mercredi 30 janvier 2019

Les Oubliés, une hache de guerre mal enterrée

Par Christophe Candoni

Dans Les Oubliés, Julie Bertin et Jade Herbulot réalisent au Vieux-Colombier de la Comédie-Française une cartographie intime et politique des plaies jamais refermées post guerre d’Algérie. La pièce aux traits épais est cousue de fil blanc....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Dans les ruines d'Athènes

Critiques Théâtres Paris

mercredi 15 novembre 2017

Europe est mal en point...

Par Philippe Chavernac

Pour la pièce dans Les ruines d'Athènes qui se joue en ce moment au théâtre des Quartiers d'Ivry, c’était bien parti, même très bien parti avec cette idée de jeu de télé réalité (on pense à Loft Story pour les plus anciens et les deux présentateurs sont excellents)... et pourquoi pas les politiques qui signent leurs traités toujours plus drastiques pour les peuples......

Lire l'article sur Critiques Théâtres Paris

Dans les ruines d'Athènes
Image de Dans les ruines d'Athènes

samedi 11 novembre 2017

Chassé croisé entre ce jeux tv et la politique

Par Hermione

Image de Memories of Sarajevo

La Parafe

lundi 17 juillet 2017

Constituer l'histoire en mythe

Par F

Depuis Berliner Mauer : Vestiges, leur spectacle de fin d’études au Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique, qui avait été présenté en 2015 au TGP de Saint-Denis notamment, Julie Bertin et Jade Herbulot ont été propulsées au plus haut – à savoir le In du Festival d’Avignon. Pour cette 71ème édition, elles se sont en effet vues offerte la possibilité de présenter deux créations, qu’elles ont inscrites dans la continuité de leurs précéden...

Lire l'article sur La Parafe

Image de Memories of Sarajevo

Profession Spectacle

dimanche 16 juillet 2017

Julie Bertin et Jade Herbulot aux prises avec l’Histoire et sa complexité

Par Pierre Monastier

Si les metteures en scène ont su prendre en compte la complexité politique, objective, de la Bosnie-Herzégovine, si elles ont construit des scènes d’une belle qualité esthétique et d’un réel humour satirique, elles ont délaissé des pans entiers de sa complexité humaine, au-delà des simples divergences ethniques. Ce malheureux déséquilibre de fond se ressent de bout en bout dans le traitement scénique...

Lire l'article sur Profession Spectacle