theatre-contemporain.net

Photo de Jonathan Seilman

Jonathan Seilman

France

Suivre aussi Jonathan Seilman sur :

Ajoutez un lien vers twitter, linkedin, instagram

Présentation

Jonathan Kingsley Seilman, né le 3 juin 1983, est un musicien, auteur, compositeur, arrangeur et producteur nantais connu pour ses projets pop et post-rock This Melodramatic Sauna, Le Feu, Seilman Bellinsky, et ses collaborations comme créateur son en théâtre et en danse notamment aux côtés de Loïc Touzé, Ambra Senatore et plus récemment Olivia Grandville.

Pianiste et saxophoniste de formation, également guitariste, chanteur et féru d’électronique, il suit une classe d’écriture et d’orchestration au Conservatoire de Région de Nantes, puis en 2014 une formation « Musique à l’Image » à la CIFAP (Montreuil). Plus récemment cette année, il s’envole pour Liverpool dans le cadre d’une formation de « direction artistique et d’arrangements des musiques pop-rock » à Liverpool. Son travail de composition s’étend au cinéma, au théâtre, à la danse et à la littérature.

En 2005, après plusieurs « eps », il sort sous le nom This Melodramatic Sauna son premier disque solo …et les fleurs éclosent à l’ombre, sur le label Effervescence. En 2014, quelques années après ce premier succès d’estime, sortiront les disques Seilman Bellinsky de Seilman Bellinsky et Playgrounds & Battlefields de Le Feu, deux nouveaux projets pour lesquels on le retrouve en « chef de file » et en tournée un peu partout en France et à l’étranger.

Parallèlement à cela, on le retrouve peu-à-peu au fil des ans à la production de disques : At The Wolf Pit de My Name Is Nobody, Plucked & Fucked Up de Birds Are Alive, The Long Life’s Journey de Faustine Seilman & The Healthy Boy et Amour & Papouasie de Sieur & Dame.

En 2008, il signe la création sonore du spectacle La Triste Désincarnation d’Angie la Jolie, mis en scène par Marine de Missolz (production Le Trident-Scène nationale de Cherbourg-Octeville, le Théâtre National de Bretagne).

En 2009, il participe avec The Patriotic Sunday et sur invitation de Philippe Quesne / Vivarium Studio à Objectif LU au Lieu Unique à Nantes.

En 2011, il collabore avec le photographe Arnaud Théval au projet du jeu vidéo _Underfire avant de concevoir en 2013 le disque BIM ! BAM ! BOUM ! Alios & les territoires sonores pour la biennale d’art contemporain du même nom.

En 2012, il revient au théâtre pour deux créations sonores jouées en live : Le Feuilleton d’Hermès mis en scène par Julie Duchaussoy et Vanille Fiaux, Monologue Sans-Titre mis en scène par Hervé Guilloteau puis enchaîne en 2013-2014 sur Ô Montagne du chorégraphe Loïc Touzé, Trois Fois Rebelle mis en scène par Vanille Fiaux et Pour en finir avec la solitude mis en scène par Nadia Xerri-L.

En 2013, il compose également la bande son du livre audio Pas Dieu Possible écrit par Sylvain Chantal et lu par Luis Rego (éditions Goater).

En 2015-2016, on le retrouve à la création sonore de plusieurs spectacles : Battements d’Ailes puis Masculin Féminin mis en scène par Vanille Fiaux, Voici Ulysse sur son bateau, spectacle de danse jeune public mis en scène par Loïc Touzé, et Pièces, titre provisoire de la chorégraphe et nouvelle directrice du Centre Chorégraphique National de Nantes Ambra Senatore (Production CCN de Nantes / Coproduction Les 2 Scènes, scène nationale de Besançon, Le Théâtre de la Ville, Paris). Pour le cinéma, il compose pour les films Codes Barres de Christian François et Off de Arthur Verneret. Il signe également la production des disques Le Mortier Japonais de Romain Marsault (Kizmiaz Rds…/sortie octobre 2016) et The Nightwatcher de Faustine Seilman, alors que les deuxièmes disques de Le Feu et Seilman Bellinsky sont en préparation.

En mars 2017, poussé par ses diverses collaborations en danse et en théâtre, Jonathan Seilman crée Dionysus in 69 project, un spectacle ciné-concert-protéiforme autour du film du même nom de De Palma (coproduction Stereolux Nantes, avec le soutien de Auboutduplongeoir, Les Fabriques, laboratoire(s) artistique(s) et ORO-Loïc Touzé).

Il signe la même année la création sonore de Juste la fin du monde de Lagarce mis en scène par Clément Pascaud (Cie Le Point du Soir) et poursuit sa collaboration avec Ambra Senatore sur Scena Madre*, nouvelle création présentée à l’occasion de la 71e édition du Festival d’Avignon.

En 2018, il signe la création sonore de quatre spectacles, Programme Penthésilée : Entraînement pour la bataille finale mis en scène par Clément Pascaud (TUNantes), Hybris de Vanille Fiaux & Manuel Garcie-Kilian (Fitorio Théâtre), La Nuit Spirituelle de Lydie Dattas mes Vanille Fiaux et À L’Ouest de la chorégraphe Olivia Grandville (La Spirale de Caroline).

Masquer la bannière