Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Joël Dragutin

Joël Dragutin

France

Présentation

Biographie

Après plusieurs années de travail théâtral dans le nord de la France, Joël Dragutin rejoint Cergy- Pontoise où il fonde, en 1985, le Théâtre 95 qu'il dirige toujours aujourd'hui.

Tout d'abord acteur et assistant à la mise en scène au théâtre, au cinéma ou à la télévision, il se tourne vers la mise en scène. Il monte les textes de nombre de ses contemporains (Georges Michel, Franz Xaver Kroetz, Michel Vinaver, Vaclav Havel...) ; puis, s'inscrivant dans la lignée du théâtre critique, passionné par la mythologie et le vécu de son époque, c'est au travail d'auteur qu'il se consacre.

En 1985, sa première pièce, La Baie de Naples, est un grand succès (jouée un peu partout en France, elle parcourt la planète : Moscou, Saint-Petersbourg, New-York, Montréal, Manchester, Birmingham...). Avec elle, il ouvre le premier volet d'une tétralogie, Chronique des temps radieux, sur le monde contemporain, qu'il interroge principalement à travers ses langages et modèles, dans une forme surtout tragi-comique : Tant d'espace entre nos baisers (1993/1994), Sens unique (1997), Haute altitude (2000).

De 1989 à 1996, en écho à son travail d'écriture, il monte également différentes pièces du répertoire classique : La Double Inconstance de Marivaux, Les Caprices de Marianne de Musset, Amphitryon de Molière, Messieurs les ronds-de-cuir, d'après Courteline, des montages (textes surréalistes et dadaïstes), La Querelle de L'École des femmes. En 1998, il met en scène Le Mariage de Figaro de Beaumarchais. Il continue cependant à présenter ses propres textes : Eau de Cologne (1988), Le Chant des signes(1992).

En 1995, il coécrit avec François Rollin, et met en scène Colères, pièce comique à un acteur qui prolonge son travail sur notre « folie ordinaire ». Le spectacle tourne en France et à l'étranger.

En 1999-2000, il signe deux créations : Au pays de la musique perdue (spectacle musical jeune public) et Nouvelle Vague (essai de transposition de l'écriture cinématographique sur scène).

En 2002, sensible au message de modernité de Baudelaire, il conçoit, avec Emmanuel Depoix, et met en scène Un certain Charles B... (poèmes et autres écrits de Baudelaire), créé à Cergy- Pontoise, puis le présente au Théâtre Molière-Maison de la Poésie de Paris en février-mars 2003.

En mars 2003, répondant à une commande de L'apostrophe/Scène nationale de Cergy-Pontoise, il écrit et met en scène une pièce courte, La Spectatrice.

En 2004, il présente une nouvelle création, Grande vacance, à laquelle Petits voyages au bout de la rue vient aujourd’hui donner un prolongement inattendu, et, en 2005, il met en scène et joue avec Emmanuel Depoix, Dialogues d’exilés de Bertolt Brecht.

Plusieurs de ses pièces sont publiées aux éditions de l'Amandier : La Baie de Naples, Tant d'espace entre nos baisers, Sens unique, Haute altitude et La Spectatrice.

Il est également membre des EAT (Écrivains associés du théâtre) où il anime la commission « Auteurs-directeurs ».

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.