Photo de Jean-Yves Ruf

Jean-Yves Ruf

Suisse

Dernières critiques

Image de Tarkovski, le corps du poète

Froggy's delight

samedi 05 mai 2018

Tarkovski, le corps du poète, un exercice d'admiration

Par Philippe Person

Stanislas Nordey poursuit sa revisitation des grands cinéastes hérétiques. Après R.W. Fassbinder et Pier Paolo Pasolini, c'est au tour d'Andréï Tarkovski d'avoir le privilège d'être interprété par l'ex-directeur de la Colline devenu celui du Théâtre National de Strasbourg.

Lire l'article sur Froggy's delight

Image de Tarkovski, le corps du poète

Attractions Visuelles

samedi 05 mai 2018

Mystique du cinéma

Par Karminhaka

Pas facile de s'attaquer à l'univers d'un des plus grands cinéastes du 20ème siècle, dont l'approche poétique est restée sans équivalent. Simon Delétang s'est pourtant attelé à la tache, fort de sa connaissance de l'esthétique de Tarkovski, mais en se servant également d'un matériau littéraire restitué sous forme de montage de textes de Tarkovski lui-même (son Journal, Le temps scellé), d'Antoine de Baecque, auteur d'une biographie du cinéaste...

Lire l'article sur Attractions Visuelles

Image de Les Fils prodigues

Dna.fr

jeudi 18 janvier 2018

Au nom du père, du fils et de l'argent

Par Veneranda Paladino

De retour au Maillon, le metteur en scène Jean-Yves Ruf crée Les Fils prodigues un diptyque qui montre la violence entre père et fils. Les textes de Conrad et O'Neill creusent l'échec de la transmission, les obsessions folles et l'impossible consolation au sein des familles....

Lire l'article sur Dna.fr

Image de Les Fils prodigues

Pokaa

mardi 16 janvier 2018

6½ bonnes raisons d’aller voir Les Fils Prodigues

Par Tristan Kopp

Article complet et documenté, après un suivi de création au Maillon où fut créé le spectacle et plusieurs entretiens avec Jean-Yves Ruf....

Lire l'article sur Pokaa

Image de Tarkovski, le corps du poète

Les Trois Coups

vendredi 13 octobre 2017

Introspection

Par Trina Mounier

C’est à une plongée dans la vie intime du cinéaste que nous convie Simon Delétang, avec « Tarkovski, le corps du poète » Il en confie le rôle-titre à Stanislas Nordey. Entre énigmes et obsessions, une promenade esthétique et morcelée....

Lire l'article sur Les Trois Coups

Image de Tarkovski, le corps du poète

Théâtre du blog

mardi 10 octobre 2017

La démarche est poétique...

Par Véronique Hotte

La démarche est poétique, hors de l’unité dramatique conventionnelle et s’accomplit dans la contemplation faite de dévoilements patients et mystérieux.  Simon Delétang dresse ici  le portrait en fragments et le paysage mosaïque d’un poète visionnaire....

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de Tarkovski, le corps du poète

Culturebox

mardi 10 octobre 2017

Le « monstre » Tarkovski au miroir de Simon Delétang

Par Hugues Le Tanneur

Avec Stanislas Nordey dans le rôle du cinéaste, c’est à une immersion menée avec une sensibilité et un tact infinis dans la vie et l’œuvre de l’artiste martyr du régime soviétique que nous convie le metteur en scène dans cet impressionnant "Tarkovski, le corps du poète" sur un texte original de Julien Gaillard d’après les livres "Le Temps scellé" et "Le Journal"....

Lire l'article sur Culturebox

Image de Tarkovski, le corps du poète

Club de Mediapart

vendredi 22 septembre 2017

Le corps de ma mère morte dans le lit mortuaire d'Andréï Tarkovski

Par Jean-Pierre Thibaudat

« Que celui qui le désire se regarde dans mes films comme dans un miroir, et il s’y verra. » Simon Delétang a placé cette phrase du cinéaste Andreï Tarkovski en exergue de son spectacle « Tarkovski, le corps du poète ». Et je m’y suis vu....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de Tarkovski, le corps du poète

Le Monde.fr

vendredi 22 septembre 2017

Deux moines-soldats de la littérature et du théâtre

Par Fabienne Darge

Stanislas Nordey et Laurent Sauvage portent les deux pièces à l’affiche de la rentrée du Théâtre national de Strasbourg....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de Tarkovski, le corps du poète

lesechos.fr

mercredi 20 septembre 2017

Quelque chose en nous de Tarkovski

Par Philippe Chevilley

Le metteur en scène Simon Delétang rend un hommage ému au grand cinéaste russe, mais se laisse un peu déborder par son sujet. Un spectacle, créé à Strasbourg, qui séduit tout de même par quelques fulgurances et l’interprétation magnétique du couple Stanislas Nordey-Hélène Alexandridis....

Lire l'article sur lesechos.fr