Photo de Jean-Jacques Mateu

Jean-Jacques Mateu

France

Suivre aussi Jean-Jacques Mateu sur :

Ajoutez un lien vers twitter, linkedin, instagram

Présentation

Une formation plutôt éclatée : Théâtre Ecole du Passage, des stages et des ateliers (Jacques Rosner, Michel Bernardy, Michèle Guigon, Robert Cantarella). Comédien, il débute dans les années 80 avec le collectif Théâtre Pirate. Il travaille aussi avec Jean-Louis Hourdin, 3BC Cie, la Cie Arche de Noé, Francis Azéma, Gilles Ramade, Adriano Sinivia, Pet Halmen, Jérôme Savary... Il apparaît dans quelques téléfilms ou courts-métrages. Il signe la mise en scène en 92 du Petit Bois d’Eugène Durif et fonde alors Petit Bois Cie. Il poursuit avec Durif : Tonkin-Alger et la Petite Histoire; Horvath : la Foi l’amour l’espérance; Edward Bond avec l’Ecole de Village et Rouge Noir et Ignorant.
Sa mise en scène du Suicidé de Nikolaï Erdman est très remarquée en 2004. Après un partenariat avec Circuits/Auch, il est accueilli en résidence à Mazamet, il créé les Morts Joviaux - cabaret macabre et le Journal de Grosse Patate de Dominique Richard, spectacle jeunesse qui connaît un gros succès de diffusion. En résidence au Théâtre de la Digue à Toulouse il créé Kroum l’Ectoplasme de Levin avec le TNT et le théâtre Sorano.
En 2013, il créé la Nuit électrique de Mike Kenny pour le jeune public, et Quel Petit Vélo… ? qui reçoivent tous les deux un excellent accueil critique et public.
De mars 2015 à avril 2016 il dirige une école municipale d’enseignement artistique.
En projet : Dénommé Gospodin de l’Allemand Philipe Lohle ainsi que Prodiges de Mariette Navarro.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.