Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Jean Audureau

France

Présentation

Il est né en 1932, à Cholet (Maine-et-loire). Après son service militaire, il est rappelé pour la guerre d'Algérie ; une période douloureuse, dont il parle peu. Il "débarque" ensuite, à Paris, pour s'adonner totalement à sa passion depuis l'enfance : l'écriture. Il y est aussi un spectateur assidu de théâtre et de cinéma. Il écrit d'abord de la poésie ; à 26 ans, il rédige sa première pièce, La Réception, jamais donnée en lecture ni jouée. Le manuscrit est aujourd'hui introuvable.

Dans les années soixante, il compose À Memphis il y a un homme d'une force prodigieuse, texte qu'il envoie à plusieurs metteurs en scène ; lui, l'inconnu, reçoit plusieurs réponses favorables et Antoine Bourseiller monte la pièce au festival du Marais en 1966 (Jean-Pierre Léaud est dans la distribution). La presse est unanime pour célébrer la naissance d'un grand auteur dramatique. Mais, malheureusement, le spectacle n'est pas repris.

Jean Audureau continue d'écrire selon un processus qui demande du temps ; il a plusieurs pièces en chantier en même temps, qu'il développe simultanément.

En 1970, sous l'impulsion de Jacques Lemarchand, Gallimard Le Manteau d'Arlequin publie Le Jeune Homme. La pièce intéresse Patrice Chéreau, Roger Blin (qui ne trouvera pas les fonds pour la monter) ; c'est finalement Pierre Debauche qui la présente à Nanterre en 1972 avec notamment Pierre Arditi, Nicole Garcia et Patrick Chesnais.

En 1975, Gallimard publie La Lève. La pièce est enregistrée et diffusée par France Culture (avec Alain Cuny et Laurent Terzieff), puis mise en scène par Henri Ronse au Théâtre Oblique en 1978.

En 1983, Jean-Pierre Vincent, nouvel administrateur, fait entrer Félicité (avec Denise Gence) au répertoire de la Comédie Française. Une création qui suscitera des polémiques. La pièce est pourtant reprise en 1984 et 1985.

Dans les années suivantes, de nombreuses émissions radiophoniques, des articles, des études universitaires propagent la connaissance de l'écrivain.

En 1993, Jean-Louis Thamin crée Katherine Barker (avec Tania Torrens) ; cette pièce est la réécriture de À Memphis il y a un homme d'une force prodigieuse. En 1994, Le théâtre de la Commune / CDN d'Aubervilliers organise une opération Jean Audureau X 4 ; quatre mises en espace simultanées de La Lève (Pierre Vial), Katherine Barker (J.L Thamin), Félicité (Pascal Rambert), Le Jeune Homme (Eric Vigner).

L'année 1996 voit la création de Hélène par Jean-Louis Thamin au CDN de Bordeaux-Aquitaine et au Théâtre du Vieux-Colombier.

Son dernier texte L'Élégant profil d'une Bugatti sous la Lune est publié en 2002 par les Éditions Actes Sud Papiers.

À sa mort, à Paris en janvier 2002, il achevait Dormeuse qui se prête à l'automne.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.