Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Jane Bowles

Etats Unis – 1917 - 1973

Présentation

Présentation

Née à New York en 1917, Jane Bowles, pourtant considérée par Tennesse Williams comme « l’un des auteurs de fiction les plus remarquables de l’époque moderne », a longtemps été cantonnée au statut de « femme de ». En l’occurrence celle de Paul Bowles, notamment compositeur et auteur de Un thé au Sahara. Un mari qui préférait les hommes quand Jane, elle, s’éprenait de femmes, mais un époux présent, aimant, alter ego plutôt qu’amant, âme sœur qui voyait clair dans la psyché tourmentée de sa fantasque compagne.

Alors qu’elle vit avec sa mère à New York (son père est mort en 1930), elle contracte une tuberculose qui l’oblige à se soigner dans un sanatorium en Suisse où elle se découvre une passion pour la littérature et une attirance pour les femmes. En 1943, paraît son unique roman, Deux Dames sérieuses. Le couple part ensuite s’installer à Tanger où Paul écrit Un thé au Sahara. Jane, elle, continue d’écrire des nouvelles et une pièce de théâtre, Sa Maison d’été, montée à Broadway en 1953 et qui reçoit un accueil mitigé malgré le soutien de Tennessee Williams et Truman Capote. En 1957 elle est victime d’une attaque cérébrale qui l’empêche de continuer à écrire. Elle sombre dans l’alcoolisme et meurt dans une clinique de Malaga en 1973.

En 1978, en France, les Éditions du Nouveau Commerce publient Stèle de Jane Bowles, un recueil denouvelles de Jane Bowles traduites, présentées et préfacées par Michèle Causse qui a également écrit une pièce de théâtre sur l’autrice  : A quelle heure est la levée dans le désert ?(Éditions Trois, Collection Topaze, Laval, 1989).

Spirituelle, extravagante, passionnée, drôle, autodestructrice, Jane Bowles était encore plus romanesque que ses héroïnes, confondant allègrement l’art et la vie, fidèle à une certaine tradition de l’avant-garde bohème du début du XXe siècle. Pour elle, qui ressasse les mêmes thèmes jusqu’à la névrose obsessionnelle, l’écriture est un processus douloureux. Elle écrira peu : un roman, des nouvelles et une pièce de théâtre. Le recueil Plaisirs paisibles, écrit en 1948,et Nouvelles et théâtre sont aujourd’hui publiés en France chez Christian Bourgois.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.