Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Ivan Morane

France

Dernières critiques

Image de Juste la fin du monde

Théâtre au Vent

jeudi 26 avril 2018

« Juste la fin du monde » : Une promesse de rêverie

Par Evelyne Trân

« Juste la fin du monde » le titre de la pièce à lui seul est une promesse de rêverie. Juste une exclamation,un petit ouf du cœur qui s’échappe de la poitrine après un long silence, une méditation, une traversée du désert ou d’une foule.

Lire l'article sur Théâtre au Vent

Image de Juste la fin du monde

Journal La Terrasse.fr

lundi 23 avril 2018

Toutes sortes de déflagrations

Par Agnès Santi

Douze ans après l’avoir monté, Jean-Charles Mouveaux revient à cette partition dans une mise en scène finement orchestrée. Avec un beau quintette de comédiens, très précisément désaccordé.

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Image de Juste la fin du monde

Journal La Terrasse.fr

mardi 27 mars 2018

Juste la Fin du monde - Entretien

Par Catherine Robert

Jean-Charles Mouveaux a renouvelé sa lecture de Lagarce en reprenant Juste la fin du monde, qu’il interprète avec Vanessa Cailhol, Philippe Calvario, Jil Caplan et Chantal Trichet.

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Image de La Chute

THEATRE AU VENT

vendredi 22 septembre 2017

La douleur peut elle se penser elle-même ?

Par Eelyne Trân

De fait, il faudrait faire la part entre ce qui ressort de la mélancolie, une dépression latente du personnage et cette obstination à enfoncer le clou, tel un homme se cognant la tête en hurlant « C’est ma faute, c’est ma faute, ma très grande faute… ».

Lire l'article sur THEATRE AU VENT

Image de Juste la fin du monde

La Théâtrothèque.com

lundi 24 juillet 2017

J'avais vu le film, je voulais voir la pièce.

Par Geneviève Brissot

La pièce aborde la question de l'absence du fils et de son retour auprès de sa famille. Dans ses premières œuvres, Retour à la citadelle et Les Orphelins, avant d’apprendre sa séropositivité, Jean-Luc Lagarce s’était déjà intéressé au sujet du retour.

Lire l'article sur La Théâtrothèque.com

Image de Juste la fin du monde

Zibeline

vendredi 21 juillet 2017

En français dans le texte

Par Agnè Freschel

Pourtant là aussi il est question de maladie et de mort : l’auteur, transfuge de classe, vient annoncer sa mort prochaine à sa famille populaire et provinciale, mais ne pourra prononcer les mots. Le décor, qui doit comme pour tout spectacle du Off se monter et se démonter pour laisser place, joue sans réalisme de tables entassées, renversées, qui offrent des espaces séparés et étagés....

Lire l'article sur Zibeline

Image de Juste la fin du monde

RFI

lundi 17 juillet 2017

Philippe Calvario, la famille en OFF

Par ean-François Cadet

Pour commencer la semaine avignonnaise, deux spectacles du festival OFF qui nous emmènent à la chapelle des Templiers du Théâtre du Petit Louvre. Deux pièces qui plongent le spectateur au cœur de l'intimité et de la complexité des relations familiales. La première a été adaptée récemment au cinéma par Xavier Dolan, dont le film a été récompensé en 2016 par le Grand prix du Festival de Cannes. Juste la fin du monde,...

Lire l'article sur RFI

Image de Juste la fin du monde

Culturebox

dimanche 16 juillet 2017

"Juste la fin du monde" à Avignon : qu’on en finisse

Par Jacky Bornet

Jean-Charles Mouveaux avait déjà mis en scène "Juste la fin du monde" de Jean-Luc Lagarce en 2005. Cette nouvelle création en Off d’Avignon, veut "revenir au texte, en donner une lecture nouvelle". C’était "une nécessité", ajoute-t-il. Une relecture à la lumière de toute l’œuvre de l’auteur, considéré comme un des plus grands dramaturges de la fin du XXe siècle....

Lire l'article sur Culturebox

Image de Juste la fin du monde

L'Humanité

mardi 11 juillet 2017

L’heure de la fin du monde...

Par Gérald Rossi

Du côté du Off. Juste la fin du monde au petit Louvre. Dans une mise en scène aussi sobre qu’habile, le texte de Lagarce se distille comme un alcool rugueux....

Lire l'article sur L'Humanité

Image de Juste la fin du monde

L'Alchimie du Verbe

samedi 08 juillet 2017

Une mise en scène tranchante et aiguisée

Par Raphaël Baptiste

Ce spectacle dans le festival OFF bien plus qu'une mise en scène montre un travail permanent jusqu'à la virtuosité de chaque morceau du texte et un questionnement infini sur ce que cela raconte dans les corps, dans l'imaginaire du spectateur et dans la théâtralité....

Lire l'article sur L'Alchimie du Verbe