Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Isabelle Fournier

France

Dernières critiques

Image de Héroïne(s) #3 Être ou ne pas

journal Ventilo

dimanche 29 mars 2020

Employée du Moi

Par Nadja Grenier

Elle l’aime, elle l’adore, c’est fou comme elle l’aime. Elle, c’est une jeune femme dynamique, sourire écrasant, répondant au titre de « manager d’autrui à manager ». Elle, droite comme un caporal, prête à vendre le moindre petit bout de son énergie au profit de la vitalité de son amour d’entreprise. Les termes techniques des tâches à accomplir sont débités comme un programme d’activités pseudo festives d’un club de vacances.

Lire l'article sur journal Ventilo

Image de L'Amour en toutes lettres

Club de Mediapart

vendredi 26 avril 2019

Didier Ruiz, vingt ans après

Par Jean-Pierre Thibaudat

Dans les années 20 et 30 de l’autre siècle, des hommes et des femmes demandent des conseils sexuels à un abbé agréé. Certains hommes disent être attirés par les hommes, certaines femmes débordent de désir et cela les préoccupe... L’abbé Viollet ne leur répondra pas. Il y a vingt ans, Didier Ruiz en a fait un spectacle, joué depuis par les mêmes actrices et acteurs....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de L'Amour en toutes lettres

Politis.fr

mardi 23 avril 2019

Fragments de monologues amoureux

Par Anaïs Heluin

Avec L’Amour en toutes lettres. Questions sur la sexualité à l’abbé Viollet (1924-1943), Didier Ruiz nous plonge dans l’intimité d’hommes et de femmes des années 1930. Et nous pousse à regarder la nôtre en face....

Lire l'article sur Politis.fr

Image de L'Amour en toutes lettres

Télérama.fr

jeudi 18 avril 2019

“L’Amour en toutes lettres” : confidences sexuelles écrites à un chanoine guide conjugal

Par Emmanuelle Bouchez

Demander au prêtre comment mener sa vie sexuelle ? L’écho de la France des années 1930 nous parvient au travers de correspondances étonnantes mises en scène par Sylvie Laguna et Didier Ruiz....

Lire l'article sur Télérama.fr

Image de L'Amour en toutes lettres

Sceneweb

lundi 15 avril 2019

L’Amour en toutes lettres : une belle histoire qui dure

Par Anaïs Heluin

Didier Ruiz reprend sa première mise en scène à la tête de sa Compagnie des Hommes, L’Amour en toutes lettres. Questions sur la sexualité à l’abbé Viollet (1924-1943). Une touchante immersion épistolaire dans l’intimité d’hommes et de femmes des années 30. Et surtout, une belle histoire de théâtre....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de L'Amour en toutes lettres

Toutelaculture

jeudi 11 avril 2019

L'amour en toutes lettres, questions sur la sexualité à l'Abbé Viollet : un retour en demi-teinte

Par Sarah Kellal

Entre 1924 et 1943, des hommes et des femmes ont écrit et se sont confiés sur leurs difficultés intimes et sexuelles à l’abbé Viollet, directeur de l’Association du mariage chrétien et spécialiste de la morale conjugale. Didier Ruiz en a fait un spectacle, L’Amour en toutes lettres. Approchant des quatre cent représentations et vingt ans après sa création, le Théâtre de Belleville l’accueille. Un retour trop convenu qui gagnerait à être revisité....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Héroïne(s) #2 - Des cercles bleus et noirs

Zibeline

mercredi 10 avril 2019

Un amour trop grand

Par Chris Bourgue

« Une mélopée poétique d’une grande intensité qui mêle l’innocence de l’enfance au trouble de la maturité... superbement interprétée par Stéphanie Rongeot, à l’énigmatique sourire de Joconde »...

Lire l'article sur Zibeline

Image de Héroïne(s) #1 - Lamento de Livia

Zibeline

vendredi 18 janvier 2019

Femmes sous influence

Par Chris Bourgue

Lamento de Livia se donne dans le cadre d’un bistrot dont vous êtes les clients. Une femme brisée vous apostrophe et réclame sa part. Sa plainte monte comme un chant sourd. Ses souvenirs affleurent en même temps que le manque. Elle boit. Pour oublier sa solitude. Le texte s’écoule simplement avec une vérité crue, qui ne juge pas, laisse sourdre l’émotion. Un très beau portrait de femme blessée, merveilleusement interprété par Lucile Jourdan......

Lire l'article sur Zibeline

Image de Héroïne(s) #1 - Lamento de Livia

Journal La Terrasse.fr

vendredi 22 juin 2018

Portrait de femme sous emprise

Par Marie-Emmanuelle Dulous de Méritens

La pièce en forme de monologue, d’adresse directe au public, narre l’histoire de Livia, l’italienne. Elle se noie. Dans l’alcool. Seule en scène, la comédienne et metteure en scène Lucile Jourdan, à l’initiative de cette commande de portrait de femme sous emprise, donne corps et voix à cette femme broyée....

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Image de Le Sable dans les yeux

la zibeline

lundi 08 décembre 2014

Les loups des Alpes

Par Agnés Freschel

Lucile Jourdan a choisi de mettre à distance ces douleurs en tirant le conte vers un irréalisme du jeu et des costumes, des lumières. Les masques sublimes, les transparences du décor, fabriquent de très belles images, effrayantes pourtant, mais rendues supportables. Car ici pas de méchant, pas d’innocent : si les loups mangent c’est pour ne pas mourir....

Lire l'article sur la zibeline