Photo de Guy-Pierre Couleau

Guy-Pierre Couleau

France – Né(e) en 1958

Présentation

Guy Pierre Couleau est, depuis juillet 2008, le directeur de L’Atelier du Rhin, Centre Dramatique Régional d’Alsace.

Il est aussi metteur en scène invité du Théâtre National de Lettonie à Riga et, jusque juin 2009, artiste associé de La Passerelle, scène nationale de Gap. Des Lumières et Des Ombres est une compagnie en résidence au Théâtre, scène nationale d’Angoulême, depuis 2007.

Il débute au théâtre comme acteur en 1986, dans des mises en scène de Stéphanie Loïk, Agathe Alexis ou Daniel Mesguich. Il réalise sa première mise en scène à L’Atalante en 1994 (Le Fusil de Chasse de Y.Inoué), puis continue de jouer et de mettre en scène alternativement jusqu ‘en 1998, date à laquelle il décide de se consacrer uniquement à la mise en scène (Vers les Cieux de Horvath, 1995 – Netty d’après Anna Seghers, 1998 – Déjeuner chez Wittgenstein de Thomas Bernhard, 1998).

Depuis 1994, il met régulièrement en scène les comédiens de la troupe du Théâtre National de Lettonie à Riga : Les trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, L'affaire de la Rue de Lourcine d'Eugène Labiche, 1996, Nous les Héros de Jean-Luc Lagarce, 2001).

En 1999, il met en scène Le Baladin du Monde Occidental de John M.Synge, puis fonde, en 2000, sa compagnie : Des Lumières et Des Ombres, qui devient depuis lors, associée au Moulin du Roc, Scène Nationale de Niort.

En 2001, Le Sel de La Terre, dyptique de Sue Glover et Frank McGuinness, est programmé au « festival IN » d'Avignon.

Ses plus récents travaux sont La Forêt d'Ostrovsky, (Antony, 2002) ; Résister (Suresnes, 2001, reprise au Théâtre Paris-Villette en 2003) ; La Chaise de Paille de Sue Glover, (Rochefort, 2003, reprise à Paris en 2004) ; George Dandin de Molière, (Angers, 2003) ; Son poteau, pièce du répertoire du Grand-Guignol, (créé dans le cadre des 29èmes Rencontres d'Hérisson : Les Effroyables, juillet 2004) ; Rêves de W. Mouawad, (Niort puis Antony, 2005) ; L'Epreuve de Marivaux, (Gap, 2005), Les Justes d’Albert Camus (Gap, 2007), Marilyn en chantée de Sue Glover (Angoulême, 2008), Les Mains sales de Jean-Paul Sartre (Gap et Athénée Théâtre Louis Jouvet en 2009 ), La Fontaine aux saints et Les Noces du Rétameur de J.M. Synge (création au CDR d’Alsace à Colmar en janvier 2010), Hiver de Zinnie Harris (créé en novembre 2010 au CDR d’Alsace puis à la Tempête à Paris en janvier et février 2011).

Parallèlement à sa pratique de metteur en scène, en France et à l’étranger, il développe, depuis 2001, une activité de formation et anime des ateliers sur le jeu d’acteur et la mise en scène : à l’Université de Besançon, en partenariat avec le CDN de Franche-Comté, (DEUST d’études théâtrales), au lycée Josué Valin de La Rochelle (dans le cadre de l’option théâtre L3), pour l’IUFM de Poitiers, à l’école de théâtre de l’Université de Houston-Texas, au Centre Dramatique National, au théâtre du Peuple de Bussang, au théâtre de la Passerelle de Gap pour le Rectorat Aix-Marseille, au Lycée de l’Image et du Son d’Angoulême.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.