Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Giuseppe Molino

France

Dernières critiques

Image de Scena madre*

Le Bruit du off tribune

lundi 29 janvier 2018

« Scena madre , l'ambiance credo d'Ambra Senatore

Par Emmanuel Serafini

Pour ceux qui ne connaissent pas Ambra Senatore, avec cette pièce, ils rattrapent leur retard car tout y est de la folie douce de cette danseuse, chorégraphe italienne qui a surement des liens de parenté avec Jacques Tati, qu’elle a sans doute vu et avec lequel elle partage ce sens du comique de situations, ces instants de quotidiens qui répétés, détournés font rire et sourire.

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Image de Scena madre*

Carnet d'Art

lundi 10 juillet 2017

Des fragments décousus

Par Kristina D'Agostin

La chorégraphe italienne Ambra Senatore, Directrice du Centre Chorégraphique National de Nantes, propose à travers Scena Madre une succession de tableaux fragmentaires dont on peine à trouver le sens au premier abord mais qui se révèle être une pièce à reconstituer durant le temps de la représentation. L’espace, un plateau blanc entouré de rideaux noirs, est progressivement investi par les interprètes......

Lire l'article sur Carnet d'Art

Image de Scena madre*

insensé

samedi 08 juillet 2017

Scena madre* scène de qui, de quoi…

Par Yannick butel

D’inattendus en insolites, c’est l’esprit d’escalier qui structure Scena Madre de la chorégraphe Ambra Senatore du CCN de Nantes. Au Gymnase du Lycée Mistral, le temps de 60 minutes, il est ainsi donné à voir une pièce chorégraphique qui semble n’obéir qu’aux lois de la série et de la cascade où la reprise, le développement, l’échec, la tentative… sont autant de figures qui prennent corps géométriquement et rythmiquement.

Lire l'article sur insensé

Image de Issues

Le matricule des anges

dimanche 03 avril 2016

"Issues", tentative d’échappée

Par Laurence Cazaux

Outre la naissance de l’écriture, ce texte pose avec acuité la question de la place de la culture dans notre société. Il montre de manière drôle et abrupte le clivage existant entre ceux pour qui la culture est essentielle et ceux qui en sont exclus et ne la trouvent en rien nécessaire....

Lire l'article sur Le matricule des anges

Image de Homère Homer

Unidivers

vendredi 21 février 2014

Homère Homer d’Alexis Fichet et Nicolas Richard

Par Emmanuelle Paris

Deux des auteurs de la compagnie théâtrale et collectif rennais Lumière d’Août ont souhaité comprendre la crise des subprimes....

Lire l'article sur Unidivers

Image de Homère Homer

L'Imprimerie Nocturne

mardi 18 février 2014

Homère Homer, crise et hamburgers

Par Marie

L’histoire est simple : la famillle Simpson perd sa maison en raison de la crise économique, et des acteurs tentent de l’interpréter en tragédie grecque. Là où ça se corse, c’est que la troupe qui répète (pour de faux) sur scène entrecoupe (pour de vrai) l’histoire pour y aller de ses commentaires de mise en scène, de détails sur les accessoires, ou pire, de vouloir comprendre le marché spéculatif des dettes en Asie....

Lire l'article sur L'Imprimerie Nocturne

Image de Homère Homer

Ouest-France.fr

jeudi 13 février 2014

Jouer à la tragédie pour raconter la crise

Par Agnès Le Morvan

Avec Homère Homer, Alexis Fichet et Nicolas Richard, les auteurs partagent l'affiche avec......

Lire l'article sur Ouest-France.fr

Image de Rabah Robert

Les Trois coups

samedi 08 février 2014

« Dis-toi qu’à chaque instant l’invention est ta destinée »

Par Laura Plas

Lazare persiste et signe avec l’ultime volet de son triptyque : « Rabah Robert ». Volent en éclats la langue, la fable, les personnages. Un spectacle énergique, poétique et déconcertant sur les trous de l’histoire dans les rapports entre la France et l’Algérie. Radical....

Lire l'article sur Les Trois coups

Image de Rabah Robert

Marsupilamima

mercredi 05 février 2014

opéra-théâtre déjanté

Par Martine Silber

On retrouve Libellule et sa mère, Ouria, et on fait connaissance avec la soeur cadette, Ouistiti, et la soeur ainée, Faïence. tous à la recherche du père disparu, mort. "Rabah est son nom et Robert est son surnom"...

Lire l'article sur Marsupilamima

Image de Rabah Robert

Un fauteuil pour l'orchestre

samedi 01 février 2014

Une famille sans cesse remuée par l’absence du défunt père.

Par Suzanne Teïbi

Il remet au travail le schéma familial des deux autres pièces, empreintes d’une grande dimension autobiographique, et donne à nouveau la parole aux personnages récurrents : son double, Libellule, sa mère, ses sœurs. Une famille sans cesse remuée par l’absence du défunt père....

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'orchestre