Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Ivan Grinberg

France – Né(e) en 1961

Présentation

En 1989, il met en scène l’Entretien sur la proposition, théâtre grammatical de Gaspar Mérandon à l’occasion du bicentenaire de la Révolution, puis le Souverain fou d’Hervé Péjaudier, première collaboration avec François Chattot (Festival d’ Avignon, 1991). Il écrit avec le compositeur Marc-Olivier Dupin un opéra de chambre adapté de Kleist, Michael Kohlhass (1999) et publie Un Episode du monde moderne (2001). Il adapte pour le théâtre Le livre des compliments, roman de Cho Yang-Hee (2003) et publie la même année l’Aluminium, un si léger métal. En 2008, il écrit et met en scène Ministre, sotie tragi-comique créée au Festival Théâtre en mai avec Damien Bouvet. Pour les enfants, il écrit et met en scène des spectacles mis en musique par le compositeur Marc-Olivier Dupin : la Reine des Gourdes (1991), la Pension du Diable (1993), Robert le Cochon (2005) et la Princesse Kofoni (2007), deux commandes de l’Orchestre National d’Ile-de-France, tous deux enregistrés et publiés en 2009/2010 par Chant du Monde / Harmonia Mundi. En 2003, il écrit la Machine, sur une musique de Jérôme Naulais (commande de l’Ensemble Intercontemporain), et en 2010 le Carnaval du chat Ronflon, fantaisie autour de Carnaval de Robert Schumann (commande de Radio France). Toujours en 2010, il écrit et met en scène Taboularaza, conçu pour et avec Damien Bouvet. Conseiller de l’Orchestre de Paris pour le jeune public de 1999 à 2003, il coordonne les projets Musicoulisses à la Cité de la musique. Il conçoit et programme pour Radio-France la série de concerts « 104’Zic » au 104 en 2010-2011. Il est depuis 2008 secrétaire général du Théâtre Dijon Bourgogne.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.