Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Eric Didry

Eric Didry

France

Dernières critiques

Image de Dans ce jardin qu'on aimait

Toutelaculture

jeudi 14 juillet 2022

Dans ce jardin qu'on aimait : Marie Vialle dans l'écrin aigre-doux des Céléstins

Par Amelie Blaustein Niddam

Marie Vialle retrouve son lien très serré à Pascal Quignard ; après avoir monté en 2016 La rive dans le noir, elle s’attaque, tout en poésie et en musique, à ce conte familial et ornithologique....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Dans ce jardin qu'on aimait

Mediapart

jeudi 14 juillet 2022

Les deux platanes du Cloître des Célestins bruissent de contentement

Par Jean-Pierre Thibaudat

Pascal Quignard a consacré un livre à un pasteur musicien américain des années 1860 pour qui, de la goutte d’eau aux chants des oiseaux, tout est musique. Le pasteur a tout consigné fans un livre.......

Lire l'article sur Mediapart

Image de Dans ce jardin qu'on aimait

Profession Spectacle

mardi 12 juillet 2022

Marie Vialle se promène dans le jardin de Pascal Quignard

Par Pierre Gelin-Monastier

Festival d’Avignon – Dans le si beau cloître des Célestins, Marie Vialle adapte le roman de Pascal Quignard, Dans ce jardin qu’on aimait, qui raconte l’histoire d’un pasteur américain frappé par le deuil et nourri de chants d’oiseaux. Un choix empli de sincérité mais à la mise en scène sibylline. Dès les premières minutes, nous ......

Lire l'article sur Profession Spectacle

Image de Dans ce jardin qu'on aimait

Libération

mardi 12 juillet 2022

«Dans ce jardin qu’on aimait» un théâtre de haut vol

Par Anne Diatkine

La comédienne et metteuse en scène présente l’adaptation du roman éponyme de Pascal Quignard au festival avignonnais. Une pièce puissante et qui transporte, avant de s’essouffler dans le dernier quart.

Lire l'article sur Libération

Image de Dans ce jardin qu'on aimait

Le Monde.fr

mardi 12 juillet 2022

Cueillir des instants de grâce

Par Brigitte Salino

« Anima », de Noémie Goudal et Maëlle Poésy, et « Dans ce jardin qu’on aimait », d’après Pascal Quignard, deux spectacles en suspension....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de Dans ce jardin qu'on aimait

WebThéâtre

mardi 12 juillet 2022

L’écoute des bruits de la nature comme présence au monde

Par Véronique Hotte

Dans la seconde moitié du XX è siècle, un pasteur musicien perd sa femme en couches. Il se réfugie dans le deuil, se plaît à noter les bruits du monde, chants d'oiseaux et sons de la pluie. Il rejette…...

Lire l'article sur WebThéâtre

Image de Dans ce jardin qu'on aimait

mon-festival-d-avignon

mardi 12 juillet 2022

Sur la difficulté à être en harmonie avec un monde devenu invivable....

Par JRT

La narration est ténue, l'intrigue minimaliste, mais qu'importe, on est pris par le texte de Quignard qui s'attache, comme souvent, à magnifier le détail, à décortiquer la sensation, à autopsier le sentiment de l'instant. Et cela devient comme un long poème sur notre relation au monde, lorsque le rapport à l'autre s'est épuisé douloureusement, lorsque la source de tout amour s'est tari, ne fût-ce que temporairement. Et cette relation au monde passe, ici, par la transformation,

Lire l'article sur mon-festival-d-avignon

Image de Un vivant qui passe

Mediapart

lundi 03 janvier 2022

En haut le tg STAN, en bas Nicolas Bouchaud, deux habitués occupent...

Par Jean-Pierre Thibaudat

L’acteur Nicolas Bouchaud et ses acolytes Eric Didry et Véronique Timsit, poursuivent leur aventure commune qui ne ressemble à aucune autre avec « Un vivant qui passe » d’après Claude Lanzman. Il e......

Lire l'article sur Mediapart

Image de Un vivant qui passe

Les Inrocks

lundi 13 décembre 2021

Pourquoi il est particulièrement urgent (en ce moment) de voir “Un vivant qui passe”

Par Fabienne Arvers

Avec “Un Vivant qui passe”, Nicolas Bouchaud débusque le silence et le refus de voir l’évidence de la montée de l’antisémitisme....

Lire l'article sur Les Inrocks

Image de Un vivant qui passe

Crayonné au théâtre.

vendredi 10 décembre 2021

L'exploration d’un silence

Par Christian Drapron

Nicolas Bouchaud et Frédéric Noaille s'emploient à l’exploration d’un silence et d’un aveuglement dont ils opèrent la mise à nu quasi radiographique.Pour ce faire, ils recourent à un dispositif scénique minimal et à une dramaturgie distanciée qui ne s’encombre d’aucune lourdeur didactique....

Lire l'article sur Crayonné au théâtre.