Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Elisa Monteil

Elisa Monteil

France

Dernières critiques

Image de Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute

Un certain regard sur la culture

lundi 10 juin 2019

Les corps politiques de Rebecca Chaillon

Par Guillaume Lasserre

Rebecca Chaillon transforme les plateaux des salles de spectacle en terrain de football féminin et compose une performance sportive et artistique qui se fait politique lorsque le match dévoile ses codes. «Où la chèvre est attachée, il faut qu'elle broute» se réapproprie le sport le plus populaire du monde pour raconter une histoire politique des corps....

Lire l'article sur Un certain regard sur la culture

Image de Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute

Les Inrocks

mercredi 28 novembre 2018

Un terrain de football occupé par des filles LGBT

Par Hervé Pons

Un terrain de football occupé par des filles LGBT transbahuté sur le plateau d'un théâtre pour parler des minorités, de l'exclusion et de la meilleure façon d'occuper le terrain....

Lire l'article sur Les Inrocks

Image de Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute

I/O Gazette

mardi 27 novembre 2018

Opération Football des Princesses

Par Jean-Christophe Briançon

Une pièce, le temps d’un match de football diffusé sur le plateau. Comme pour réunir les âmes, mais surtout faire du théâtre un geste performatif et de communion duquel peuvent jaillir ces mots et ces images qui rendront leur brillance à nos intelligences bafouées....

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de Monstres d'amour (Je vais te donner une bonne raison de crier)

Club de Mediapart

mercredi 24 mai 2017

Réflexion sur la pièce de Théâtre Cannibal

Par Elodie Dapremont Rossi

" Le sommeil de la raison engendre des monstres »[1]. Tant bien est que passion et raison s’opposeraient – Est-ce le verdict soulevé par les actrices Rebecca Chaillon et Elisa Monteil dans la pièce Monstres d’Amour"...

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de L'Estomac dans la peau

Théâtrorama

lundi 21 septembre 2015

’estomac dans la peau : être ventre

Par Willy Boy

Il y a souvent de bonnes surprises à la Loge. On y voit un choix audacieux d’artistes émergents – le plus souvent amenés par le contexte à émerger pour toujours, à la manière des poissons volants qui voyant le soleil un instant, retournent dans l’océan. Ce n’est pas le destin qu’on souhaite à Rébecca Chaillon, …...

Lire l'article sur Théâtrorama