Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Elie Briceno

France – Né(e) en 1971

Suivre aussi Elie Briceno sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Présentation

Elie Briceno / auteur contemporain édité chez l'Harmattan

De l’œuvre à la vie et vice versa : les liens d’appartenance en question.
L’auteur invente le théâtre qui l’invente. En s’enlevant le masque, l’auteur s’autorise l’accolement de l’œuvre à la vie et de la vie à l’œuvre. En demandant aux acteurs et aux spectateurs d’enlever les leurs, c’est un théâtre qui se confond avec la vie qu’il vise. Un théâtre miroir qui reflète à la société son vrai visage de joueuse. Ce qui est dans la ligne de mire du théâtre, c’est une parole porteuse d’émotions, d’Humanité et de sens.
C’est dans l’impératif de responsabilisation à l’endroit du discours qui implique et initie une autonomisation du sujet et dans le couple parole/mélange qu’il est possible de penser et d’analyser la vie de l’auteur mise à l’œuvre par sa pratique théâtrale. Dans et par ce couple qu’est repérable l’ici et le maintenant de l’auteur mais aussi, par le biais de son héritage, son ailleurs et son autrefois, c'est-à-dire ce qui est de l’ordre de ce qu’il est, et en même temps, ce qui est de l’ordre de ce qui le dépasse, à savoir : son histoire, son héritage familial, son exil. A travers son discours, l’auteur n’est pas seul à parler. A travers son discours, ce sont aussi les autres, ceux qui l’ont précédés, ceux qui l’ont engendrés, ceux qui l’ont éduqués qui parlent : ses géniteurs, sa famille, ses ancêtres. En ce sens le théâtre d’Elie Briceno se veut être une méta transmission qui contient en son sein la figure d’un grand-père anarchiste aragonais porteur de valeurs : autonomie du sujet, accès à la parole, mélange par articulation du chacun au tous.
Sa vraie vie devenue partie intégrante de son œuvre, l’héritier raconteur puise dans sa valise qui contient son passé matière à produire, à créer. Si comme dans son œuvre Origines la guerre civile devient histoire de famille n’est-ce pas aussi parce que c’est sa propre histoire familiale qui y est d’une manière ou d’une autre présente et présentée ?

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.