Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Christophe Kourotchkine

France

Dernières critiques

Image de Le Garçon du dernier rang

Les Trois coups

vendredi 13 mars 2009

Virtuose et vertigineux

Par Estelle Gapp

Après « Chemin du ciel », déjà récompensé par le prix de la mise en scène de la S.A.C.D. en 2008, Jorge Lavelli signe un travail remarquable à partir du nouveau texte du philosophe et dramaturge espagnol, Juan Mayorga : un huis clos virtuose et vertigineux dans les abîmes de la création, entre réalité et fiction. Une très belle forme, servie par un jeu exigeant, mais au service d’un contenu parfois trop théorique et redondant....

Lire l'article sur Les Trois coups

Image de Le Garçon du dernier rang

Telerama

mardi 10 mars 2009

Un exercice virtuose qui finit quand tout commence...

Par Fabienne Pascaud

Céder à pareille facilité n'a jamais été la démarche du maître Jorge Lavelli, qui continue magnifiquement à la Cartoucherie une oeuvre commencée dans des lieux plus prestigieux. Il y monte Le Garçon du dernier rang, intrigante variation en miroir et jeux d'abîmes de l'Espagnol Juan Mayorga, 43 ans, philosophe et déjà auteur de trente pièces. Sur le grand plateau nu, fermé d'un rideau de perles blanches par lequel entrent et sortent les acteurs, juste quatre chaises rouges pour habiller l'action ou être suspendues au mur dès qu'on en n'a plus besoin. Et ce vide, ostentatoire, permet toutes les imaginations, toutes les réécritures du réel. Car c'est précisément de

Lire l'article sur Telerama

Image de Le Garçon du dernier rang

Le grand théâtre du monde

dimanche 08 mars 2009

Juan Mayorga selon Jorge Lavelli

Par Armelle Heliot

Après nous avoir révélé l'écrivain espagnol en mettant en scène Himmelweg (Chemin du ciel), Jorge Lavelli, qui l'a traduite avec Dominique Poulange, nous propose un autre aspect de l'oeuvre de l'auteur, plus farcesque, plus caustique avec une comédie sur la séduction et la manipulation....

Lire l'article sur Le grand théâtre du monde