theatre-contemporain.net

Présentation

Chantal Morel suit la formation du Conservatoire national de région de Grenoble.

Elle crée la compagnie Alertes en 1980 et ses deux premiers spectacles : Conte Nocturne d’après E.T.A. Hoffman et Phèdre d’après Racine - Euripide - Morisson au Théâtre du Rio à Grenoble. Elle décide de rester à Grenoble et y crée Home de David Storey (1981), Olaf et Albert de Friedrich Heinkel (1983) et Histoire d’Iphigénie d’après Euripide et Eschyle (1983). En 1984, elle monte Platonov d’Anton Tchekhov dans sa version intégrale (8h) dans l’ancienne usine désaffectée du hall Bouchayet. Elle est invitée au festival d’Avignon en 1985 avec Groom de Jean Vautrin et en 1987 avec Lettre Morte de Robert Pinget. Elle crée également Home de David Storey au Théâtre du Rond-Point à Paris (1986) et La Cruche cassée d’Heinrich von Kleist à l’Hexagone de Meylan.

En 1988, elle prend la direction du Centre dramatique national des Alpes avec Ariel Garcia-Valdès suite à George Lavaudant. Elle crée Le jour se lève, Léopold ! de Serge Valletti au Cargo et quitte son poste après un an d’exercice.

Elle fonde une nouvelle compagnie, « Equipe de Création Théâtrale » en 1989 et reste à Grenoble. Elle crée Mary’s à Minuit / Balle Perdue, Conférence de Brooklyn sur les galaxies de Serge Valetti, Un jour, au début d’octobre… d’après M. Aguéev (1990), Groom de Jean Vautrin (1991), Le Roi Lear de William Shakespeare (1993), Pourvu que le monde ait encore besoin de nous, création collective présentée à l’usine Bouvier Darling à Grenoble (1995).

En 1996, elle ouvre « Le Petit 38 », un petit théâtre de 89 m2 à Grenoble avec deux spectacles de Fédor Dostoïevski : Le Sous-Sol et La Douce. Elle met ensuite en scène Crime et Châtiment au Maillon de Strasbourg (1996, tournée en 1998).

Le Petit 38 accueille ses mises en scène de La Femme de Gilles de Madeleine Bourdouxhe (1997), Sylvestre (salutations au siècle) de Jean-Yves Picq (1998), La Révolte de Villiers de l’Isle Adam (1999), L’Invention de Morel d’Adolfo Bioy Casares (2000), Le Droit de rêver ou les musiques orphelines d’après les musiques de Patrick Najean (2002) et Macha s’est absentée… variations autour des Trois Soeurs d’Anton Tchekhov (2004, tournée en 2006). En 2001, elle monte Frankenstein d’après Mary Shelley.

Ayant envie de «changer d’échelle», Chantal Morel ferme les portes du (Petit 38) fin 2007, et crée à la MC2 Souvent, je murmure un adieu… d’après Maurice Maeterlinck (2005, tournée en 2006).

En 2008-2009, la MC2 a produit sa création des Possédés de Fédor Dostoïevski, qui fut reprise au Théâtre des Amandiers à Nanterre en 2009-2010.

En 2010 toujours, elle décide de reprendre Home de David Storey produit par Théâtre Vidy Lausanne, le Théâtre Nationale de Bretagne à Rennes, et la MC2:Grenoble où le spectacle est créé en novembre 2010. Il tournera jusqu'en avril 2012.

En 2012 Chantal Morel et l'Equipe de Création Théâtrale entament un travail d'après Don Quichotte, de Miguel de Cervantès : Pauvre fou ! est créé en août 2012 au Théâtre Prémol et part en tournée en 2013, notamment trois semaines au Théâtre du Soleil.

En novembre 2014 c'est la création de Ce quelque chose qui est là... d’après La nuit tombée, d’Antoine Choplin - Création pour la neuvième édition du Festival des Caves, et reprise au (Petit38) / Tournée en 2015 et 2016.

Entre temps, en novembre 2015, Chantal Morel créé au Théâtre du Soleil Ils ne sont pas encore tous là... d’après La Cerisaie d’Anton Tchekhov. Après une année de passation auprès du Collectif Midi/Minuit, Chantal Morel créé sa dernière pièce au (Petit38) avant de laisser définitivement les clés au jeune collectif. Il s'agit du Chagrin d'Hölderlin, d'après la vie et les écrits d'Hölderlin, créé en janvier 2017.

A l'été 2017, Ce quelque chose qui est là... sera repris au Festival d'Avignon Off.

bannière publicitaire du bas de page
Masquer la bannière