theatre-contemporain.net artcena.fr

Pas de photographie de cet auteur

Catherine Oliveira

France

Dernières critiques

Image de Zoom

La Voix du Nord

jeudi 09 février 2017

Une cantate à trois voix pour mère célibataire

Par Serge Carpentier

Trois comédiennes, trois visages différents, portent en elles la fragilité, l’insolence et la souffrance de cette mère devenue héroïne de tragédie malgré elle....

Lire l'article sur La Voix du Nord

Image de Zoom

Théâtre du blog

vendredi 06 mai 2016

Savoureux.

Par Philippe du Vignal

Marie Provence a su redistribuer ce monologue dont elle a tiré le meilleur parti, et le mettre en décalage, pour en augmenter la valeur : intelligent et brillant....

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de Zoom

La Théâtrotèque.com

lundi 02 mai 2016

La langue de la solitude

Par Philippe Delhumeau

Marie Provence porte le texte de l'auteur éponyme dans un jeu à trois. La mère est représentée par trois comédiennes qui interviennent de façon inattendue et s'arrêtent sur un chapitre inachevé aussitôt repris par une nouvelle influence.(...) Surprenants et magnifiques sont les extraits des comédies musicales américaines chorégraphiées avec talent par les trois comédiennes. (...) Une mise en scène inspirée et une interprétation subtile....

Lire l'article sur La Théâtrotèque.com

Image de Zoom

Zibeline

samedi 30 avril 2016

Tant qu’il y aura des mères

Par Maryvonne Colombani

La pièce échappe avec intelligence aux pièges du pathos, à la grandiloquence, au misérabilisme, et dessine avec une sensibilité à fleur de peau un portrait d’une bouleversante justesse, porté avec un même élan par les trois actrices, Parques de ce destin dont elles tissent les fils avec esprit. On déplace des assemblées de chaises, le pop-corn envahit la scène, dévoré goulûment, élément cinématographique essentiel. Une poésie humaine infinie....

Lire l'article sur Zibeline

Image de Zoom

Journal Ventilo

mercredi 20 avril 2016

Portrait de Marie Provence (Cie 7e Ciel)

Par Marie Anezin

Des artistes accompagnés par les Théâtres, Marie Provence est peut-être celle qui incarne le mieux le théâtre pour tous, passant avec la même aisance du théâtre jeune public à celui de genre, du public initié à celui « en rupture ». Zoom sur une artiste qui a fait de la transmission son crédo....

Lire l'article sur Journal Ventilo

Image de L'Enfant sauvage

vivantmag

mercredi 31 juillet 2013

Sensible et mordant

Par Eric Jalabert

Sensible et mordant, réaliste et poétique, émouvant et drôle, cet enfant sauvage est multiple. Un spectacle à découvrir....

href="http://vivantmag.over-blog.com/article-l-enfant-sauvage-119452453.html" target="__blank"> Lire l'article sur vivantmag

Image de L'Enfant sauvage

Mécènes du Sud

jeudi 02 mai 2013

Le sauvage, là où se loge l’humanité

Par Hervé Lucien

Aux sujets douloureux qu'elle aborde, elle apporte un point de vue solaire. Après Pacamambo, première mise en scène sur un texte de Wajdi Mouawad, Marie Provence crée L’Enfant Sauvage au théâtre du Jeu de Paume, un spectacle tous publics sur lequel elle fait flotter une forme d’onirisme, rompant avec la gravité du sujet...

Lire l'article sur Mécènes du Sud