Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Caroline Chaniolleau

France

Dernières critiques

Image de Figaro divorce

hottello

lundi 30 mai 2016

Un spectacle de notre temps

Par Véronique Hotte

La comédie en trois actes Figaro divorce commence quelque temps après Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, précise l’auteur de langue allemande Ôdön von Horvath. Pour ce visionnaire, les problèmes de révolution et d’émigration sont intemporels, actuels aux époques diverses, tout bouleversement ayant à voir avec le mépris ou le respect de la notion d’humanité, selon la préface du dramaturge....

Lire l'article sur hottello

Image de Figaro divorce

Froggy'delight

dimanche 29 mai 2016

Après la chute du régime monarchique

Par MM

"Figaro divorce", comédie noire de Ödön von Horváth, constitue un quatrième mousquetaire dramaturgique mettant en scène l'emblématique valet créé par Beaumarchais transplantée, et exilée, dans l'Allemagne des années 1930. Toutefois, sa partition diffère considérablement dès lors que sa langue est moins brillante que celle du 18ème siècle pratiquée par...

Lire l'article sur Froggy'delight

Image de Figaro divorce

Les coups de coeur d'ARTE

mardi 17 mai 2016

Coup de cœur ARTE

Par redaction

Christophe Rauck met en scène «Figaro Divorce» d‘Ödön Von Horváth, une comédie douce et amère écrite en 1936, et qui dénonce la perte des illusions, la lâcheté et l’hypocrisie… ou quand Figaro le révolutionnaire se fait petit-bourgeois étriqué !...

Lire l'article sur Les coups de coeur d'ARTE

Image de Figaro divorce

24heures.ch/

mercredi 20 avril 2016

«Realsoziologie»

Par Boris Senff

La pièce politique, morale et mélodramatique mélange les perspectives dans la mise en scène de Christophe Rauck au TKM. Critique...

Lire l'article sur 24heures.ch/

Image de Figaro divorce

L'Atelier critique

mardi 19 avril 2016

L’intemporel Figaro

Par Elisa Picci

Avec sa nouvelle mise en scène, Christophe Rauck redonne vie à l’emblématique personnage de Figaro, grâce au texte du dramaturge de langue allemande Ödön von Horváth. Avec une pièce écrite en 1936, le metteur en scène nous montre pourtant que les thèmes abordés sont d’une actualité déconcertante....

Lire l'article sur L'Atelier critique

Image de Figaro divorce

L'Atelier critique

mardi 19 avril 2016

Figaro en contre-plongée

Par Josefa Terribilini

« Depuis ce fameux mariage de Figaro je suis un tout autre homme ». Le ton est donné d’entrée de jeu. Plus d’idéalisme, plus de pétillants ballets d’intrigues ni de virevoltants domestiques. Avec Horváth, Figaro est devenu un petit bourgeois égocentrique, le Comte et la Comtesse émigrent et sombrent, et la Révolution se fait individualisme. Entre réalisme noir et lueurs d’humanité, la scène de Rauck nous emplit de contrastes mélodieux et de pensé...

Lire l'article sur L'Atelier critique

Image de Figaro divorce

Libération.fr

vendredi 08 avril 2016

Figaro, ce petit bourgeois

Par Frédérique Roussel

La mise en scène conçue par Christophe Rauck de «Figaro divorce», actuellement en tournée en France, confère une actualité au texte oppressant d'Ödön von Horváth....

Lire l'article sur Libération.fr

Image de Figaro divorce

Libération.fr

jeudi 07 avril 2016

Figaro : Eternelle figure de styles

Par Frédérique Roussel

Présentée début mars à Lille, la mise en scène par Christophe Rauck de «Figaro divorce», d’Odön von Horváth, a été précédée de débats avec des enseignants autour du valet espiègle créé par Beaumarchais....

Lire l'article sur Libération.fr

Image de Figaro divorce

Rue du theatre

jeudi 17 mars 2016

La révolution s'enlise

Par Michel Voiturier

Que devient Figaro après son mariage en 1784 ? Comment vit-il la révolution qui survient cinq ans après ? Voilà à quoi tente de répondre Ödön von Horváth dans une pièce de 1936....

Lire l'article sur Rue du theatre

Image de Figaro divorce

Journal La Terrasse.fr

mercredi 16 mars 2016

Les errements de l’humain et les vagues de l’histoire

Par Manuel Piolat Soleymat

En 2007, il mettait en scène Le Mariage de Figaro à la Comédie-Française. Aujourd’hui, Christophe Rauck revient au personnage créé par Beaumarchais avec une version tout en nuances et densité de Figaro divorce, d’Odön von Horváth....

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr