Photo de Jeanne Candel

Jeanne Candel

France

Voir aussi : Théâtre de l'Aquarium

Suivre aussi Jeanne Candel sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Dernières critiques

Image de Tarquin

Un fauteuil pour l'orchestre

lundi 23 septembre 2019

Ce dangereux scientifique dévoué au nazisme

Par Toulouse

Surprenante mais sublime proposition que signe Jeanne Candel et les compagnons de La Vie Brève, avec Florent Hubert à la musique et Aram Kebabdjian à l’écriture. Surprenante car il est simplement atypique et rare de voir un tel objet qui, malgré les références solides sur lesquelles il s’appuie et qui tiennent ici de socle pour la cohérence dramaturgique du spectacle, demeure inclassable en matière de genre. Surprenante proposition enfin car nous...

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'orchestre

Image de Demi-Véronique

sceneweb.fr

dimanche 11 novembre 2018

Demi-Véronique : Jeanne Candel reste aux portes du Malher

Par Vincent Bouquet

Au rythme de la cinquième symphonie du compositeur autrichien, la cofondatrice du collectif La Vie Brève orchestre une performance où l’esthétique l’emporte sur le sens....

Lire l'article sur sceneweb.fr

Image de Demi-Véronique

WebThéâtre

jeudi 08 novembre 2018

Sans paroles

Par Corinne Denailles

Le metteur en scène Jeanne Candel met en œuvre toujours le même principe de création basé sur l'improvisation et sur des éléments souvent musicaux,...

Lire l'article sur WebThéâtre

Image de Demi-Véronique

Libération.fr

mercredi 07 novembre 2018

«Demi-Véronique», lambeaux de Mahler

Par Anne Diatkine

Créé par le collectif la Vie brève et incarné sans aucun texte par Jeanne Candel, Caroline Darchen et Lionel Dray, ce touchant ballet théâtral est une odyssée sensorielle bercée par la «5e Symphonie»....

Lire l'article sur Libération.fr

Image de Demi-Véronique

Club de Mediapart

mercredi 07 novembre 2018

D’Anis Gras aux Bouffes du Nord : en avant la musique !

Par Jean-Pierre Thibaudat

Rien de commun entre la mise en scène de la pièce de Michel Simonot « Delta Charlie Delta » et « Demi-Véronique », le nouveau spectacle de la compagnie La vie brève. Rien, sauf l’importance de la musique dans ces deux spectacles passionnants aux gammes pourtant opposées....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de Demi-Véronique

Un fauteuil'pour l'orchestre

mercredi 07 novembre 2018

Enfermer la 5ème symphonie de Mahler dans un sucrier

Par Denis Sanglard

Enfermer la 5ème symphonie de Mahler dans un sucrier, seule Jeanne Candel pouvait avoir et réaliser cette idée saugrenue et surréaliste. Demi-Véronique, nom d’une passe tauromachique, nous y reviendrons peut-être, est un spectacle fourre-tout, un capharnaüm insensé, où les images incongrues se percutent, s’entassent sans queue ni tête, collage dada qui saute du coq à l’âne dans un décor...

Lire l'article sur Un fauteuil'pour l'orchestre

Image de Demi-Véronique

ladepeche.fr

vendredi 16 février 2018

«Demi-Véronique» : les paroles, c'est la musique

Par Nicole Clodi

Il n'y a pas de mots. Les paroles, c'est la musique. Au théâtre Garonne, avec «Demi-Véronique», Jeanne Candel et la Cie La Vie Brève nous racontent ce qu'ils entendent. Ce que leur a dit, en jouant avec leur ressenti et leur imagination, la V è......

Lire l'article sur ladepeche.fr

Image de Demi-Véronique

ladepeche.fr

vendredi 16 février 2018

«Demi-Véronique» : les paroles, c'est la musique

Par Nicole Clodi

Il n'y a pas de mots. Les paroles, c'est la musique. Au théâtre Garonne, avec «Demi-Véronique», Jeanne Candel et la Cie La Vie Brève nous racontent ce qu'ils entendent. Ce que leur a dit, en jouant avec leur ressenti et leur imagination, la V è......

Lire l'article sur ladepeche.fr

Image de Orfeo (Je suis mort en Arcadie)

Inferno

lundi 06 février 2017

"La Chronique dessinée" : « Orfeo »

Par Camilla Pizzichillo

"La Chronique dessinée" de Camilla Pizzichillo pour la revue Inferno sur Orfeo, je suis mort en Arcadie...

Lire l'article sur Inferno

Image de Orfeo (Je suis mort en Arcadie)

lesechos.fr

jeudi 19 janvier 2017

On ira tous au paradis

Par Philippe Chevilley

Comme à chaque fois dans les spectacles débridés de Samuel Achache et de Jeanne Candel, l'introduction déroute : la Musica, trempée de larmes, s'épanche ; une nymphe, aux airs de mamma, philosophe longuement avec son vieil ami... Puis Amour et Pan font leur entrée fracassante et la machine infernale de cet « Orfeo. Je suis mort en Arcadie » (créé à la Comédie de Valence début janvier) se met en marche....

Lire l'article sur lesechos.fr