theatre-contemporain.net

Photo de Bruno Meyssat

Bruno Meyssat

France – Né(e) en 1959

Voir aussi : Théâtres du Shaman

Présentation

Bruno Meyssat est né en juillet 1959. Il fonde sa compagnie Théâtres du Shaman en 1981.

À ce jour il a réalisé une trentaine de spectacles. Jusqu’en 1990, il crée notamment Fractures (1983), Insomnie (1985), La Séparation (1986) autour du reniement de Pierre et de la pendaison de Judas, Refrain (1987) d’après Antigone de Sophocle, La Visite (1988) autour de l’Annonciation au Théâtre de la Bastille - Paris et au Cargo - Grenoble et Ajax, fils de Télamon (1990) d’après Sophocle au Festival d’Avignon, au Cargo - Grenoble et au Festival du Caire.
Il est ensuite metteur en scène associé au C.D.N de Grenoble de 1991 à 1994 où il crée Passacaille (1992 - Festivals d’Avignon, de Santarcangelo, de Saarbrücken, du Caire...), Mille cloisons pour une chambre (1993) d’après Mohamed Al Maghout, en arabe au Théâtre des Hangars - Le Caire, Les Disparus (1993 - TNP Villeurbanne et Festival d’Automne - Beaubourg).
Il reprend sa liberté puis crée Sonatine (1995 - Théâtre en Mai - Dijon, Ferme du Buisson, Enfantillages au TGP - Saint-Denis, Festival Vetrina Europa - Parme/Italie...), Les Mille et une Propositions (1995) d’après Copi, Orage d’August Strindberg (1996 - Théâtre du Point du Jour - Lyon, TGP - Saint-Denis, CDN - Orléans...).
Il voyage beaucoup, fait de la formation et continue de mettre en scène ses visions ; Short Plays de Samuel Beckett est créé en 1997 en anglais et en swahili au Centre Culturel Français de Nairobi/Kenya. Puis, c’est Imentet, un Passage par l’Egypte (1997/98) en coproduction avec l’Odéon - Théâtre de l’Europe qui tourne à la Comédie de Valence, au Théâtre des Hangars - Le Caire, Théâtre de la Cité Internationale - Paris, Théâtre de la Croix-Rousse – Lyon... En 1998, il retourne du côté de chez Beckett avec ses Pièces courtes - Quoi Où, Catastrophe et Va-et-vient en coproduction avec le TGP - Saint-Denis. Les créations s’enchaînent ; Rondes de nuit (2001 - Scènes Nationales Annecy et Chambéry, CDN - Valence, MC 93 Bobigny) autour du Rameau d’Or de Frazer. Impressions d’Oedipe (1999-2001) en coproduction avec le TGP - Saint-Denis et les Scènes Nationales d’Annecy et de Chambéry.
Un compagnonnage s’établit alors entre la compagnie, la Villa Gillet et Les Subsistances à Lyon qui aboutit à Est-il vrai que je m’en vais ?, carnet de route Franco-Malien (2002 - CCF Bamako, Scène Nationale d’Annecy, Cargo - Grenoble...), De la part du Ciel première partie d’après un essai scientifique de Camille Flammarion au sujet de la foudre pour « Les Intranquilles » de la Villa Gillet - Lyon en 2003 puis à la seconde partie aux Subsistances en 2004. Il y a également Une Aire Ordinaire, essai autour des textes de Donald Winnicott.
Entre 2002 et 2004, Bruno Meyssat s’attèle également à une nouvelle version pour Cinq Voix d’Exécuteur 14 de Adel Hakim dans le cadre de Tintas Frescas en collaboration avec le SCAC et l’Alliance Française de Lima - Pérou, l’AFAA - Paris et le festival de Buenos Aires.
En 2005-2006, création de De la part du Ciel (version finale) au festival Mettre en Scène/TNB - Rennes, au CDN d’Orléans et aux Célestins - Théâtre de Lyon. Création également de 1707, il primo omicidio d’après l’oratorio Caïn de Alessandro Scarlatti, livret d’Ottoboni, en coproduction avec Les Subsistances - Lyon, l’Opéra National de Lyon, l‘Atelier des Musiciens du Louvre-Grenoble et la MC2 - Grenoble. Également en tournée à la Comédie de Valence et à BSN - Annecy.
En 2007, il travaille avec Sato Makoto à Tokyo pour la création de trois dramaticules de Samuel Beckett au théâtre Setagaya et à l’Institut franco-japonais.
En 2008, création de Forces 1915-2008 d’après August Stramm en coproduction avec la MC2-Grenoble et la Scène Nationale de Chambéry en tournée à la MC2-Grenoble, au Théâtre de Vénissieux, à la Scène Nationale de Chambéry, au Théâtre Garonne et au Théâtre National de la Colline.
À l’automne 2008 il crée Séance, partage scénique au Théâtre de l’Elysée à Lyon puis en tournée au Théâtre des Bernardines à Marseille.
En 2009, création d’OBSERVER en coproduction avec le Théâtre2Gennevilliers, la Scène Nationale de Chambéry, CulturesFrance et l’Ensatt en tournée au Théâtre2Genneviliers, à la Scène Nationale de Chambéry et au Théâtre de la Croix-Rousse - Lyon.
En outre, il enseigne à l’École du Théâtre National de Bretagne (Dir : Stanislas Nordey), à l’Ensatt et à l’étranger. Il intervient également au cours de la formation de l’école du TNS (Dir : Julie Brochen).

Masquer la bannière