Photo de Bruno Lajara

Bruno Lajara

France

Présentation

Bruno Lajara est né le 08 avril 1968 à Lyon, il est auteur, scénariste, et metteur en scène pour le cinéma et le théâtre.

BIOGRAPHIE

Après une enfance à Lyon, ses parents déménagent en 1977 à Bayonne au Pays Basque où il commencera le théâtre à neuf ans. Après une interruption de quelques années il reprend le théâtre au Lycée René Cassin de Bayonne sous la direction d'Annette Vautrot. Il participera aux premières années du Festival Faut qu'ça scène de Saint jean de Luz et jouera au festival lycéen de Noirmoutier et au festival des CEMEA d'Avignon en 1987. Il jouera durant ces années-lycée Andorra de Max Frisch et Poivre de Cayenne de René de Obaldia. Parallèlement à cela il commence à travailler dans les ateliers de la troupe du Théâtre des Chimères sous la direction de Jean-Marie Broucaret (Marat-Sade de Peter Weiss, durant les manifestations bicentenaire de 1989), Christian Abart (Croisades de Michel Azama) et Muriel Machefer (La cuisine d'Arnold Wesker) Il finira son apprentissage Aquitain par une année au Conservatoire National de Région de Bordeaux en 1990 sous la direction de Gérard Laurent. Il quittera celui-ci au bout d'un an ne se sentant pas en adéquation avec la formation dispensée. Il intègre en 1992 le Théâtre Ecole du Passage de Nils Arestrup où il suivra l'enseignement durant trois ans sous la direction d'Alexandre del Perrugia, Paul Golub, du Théâtre d'Art de Moscou, de François Clavier, Jerzy Klesyk, Gil Gaillot. Il met en scène durant deux ans deux ateliers de création : On achève bien les chevaux de Steinbecke et un Cabaret Molière. A la fin de la deuxième année Nils Arestrup lui propose de devenir son assistant à la mise en scène pour le travail de création de la troisième année. C'est à ce moment que la compagnie VIESÀVIES naît au sein de l'école.

BRUNO LAJARA et VIESÀVIES

En 1994 cinq comédiennes de l'École du passage (Isabelle Antoine, Fanny Chevallier, Marie Lods, Danièle Arditi, Cristelle Rafflin) lui demandent de les mettre en scène sur un texte Lucioles de Laurent Charvillat, créé à partir de leurs improvisations. Le spectacle sera créé au Théâtre des Songes à Paris et jouera ensuite au Guichet-Montparnasse en 1995 et à Biarritz.
- En 1997, sa mise en scène de l’Éveil du Printemps de Franck Wedekind créé à Gentilly est remarquée lors de son passage au Festival d’Avignon. Il marque la rencontre entre Bruno Lajara et le groupe DEBOUT SUR LE ZINC qui joue en direct sur scène. Le spectacle jouera ensuite en tournée à Annemasse, Hagueneau, Sarreguemînes.
- Parallèlement à la mise en scène, Bruno Lajara a codirigé avec Stéphane Chevara de 1995 à 1997, Le Plateau 31 à Gentilly , développant un travail de proximité axé sur des ateliers et rencontres auprès d’un public peu familier des lieux culturels. Musique, vidéo et chorégraphie se mêlent à l’interprétation des textes dans le processus de création collective.
- Suivent Mortel et Chiens alanguis dépourvus et finalement jetés de Christophe Martin, Pièces d’Identité, installation sonore et chorégraphique.
- Avec Mustapha Aouar, il crée le Festival Nous n’irons pas à Avignon à Gare au Théâtre, contre-événement contestataire face à l’érosion des principes fondateurs du prestigieux rendez-vous estival.
- En mars 2001, après deux mois d’atelier d’écriture, et six mois de répétitions, cinq ex-ouvrières de l’usine Levi’s de La Bassée montent sur scène pour la première de 501 BLUES. Co-produit par Culture Commune / Scène Nationale du Bassin Minier du Pas-de-Calais, le spectacle tournera jusque juin 2005. Il sera joué au Théâtre du Nord, AU CDN de Caen, au théâtres des Ulis, aux Rencontres de la Villette, à Prato (Italie), à Avion, Bully-les-Mines, Tremblay en France, au festival de la CCAS en Avignon.
La Compagnie est implantée dans la Région Nord-Pas-de-Calais depuis 2000. Elle sera en résidence dans la ville de Bruay-la-Buissière de 2002 à 2004.
- En février 2002, il s’entoure de Denis Lachaud, dramaturge et romancier, Christophe Demarthe, compositeur, et Vincent Tirmarche, vidéaste, et présente à la Fabrique Théâtrale de Culture Commune une installation vidéo déambulatoire : Ne pas laisser à la portée des enfants. C’est avec la même équipe artistique qu’il signe la mise en scène de NE PAS, coproduit par Culture Commune, avec le soutien de l’ADAMI et du festival Rencontres de La Villette, à Bruay-la-Buissière, en février 2003. le spectacle tournera au Théâtre 140 de Bruxelles.
- En novembre 2003, il associe deux textes de Christophe Martin, Syndrome aérien 1 et Des étoiles plein la tête pourcréer FUITES (coproduction Culture Commune, CCAS, Ville d’Avion), interprété par un des comédiens de NE PAS (Rachid Boukrim). Toujours en collaboration avec Christophe Demarthe pour les musiques, il prend les commandes de la vidéo et réalise la plupart des images. Ce spectacle sera joué aux rencontres de la Villette, au TNT à Bordeaux, à Grenay, au Festival d'Avignon off à la manufacture en 2011, au théâtre de Lisieux...
- Au printemps 2004, il met à nouveau en scène quatre des cinq comédiennes de 501 BLUES dans APRÈS COUPS (CONVERSATIONS), coproduit lui aussi par Culture Commune. Cette fois-ci, en plus de la conception et de la réalisation vidéo, il signe les textes, largement inspirés de ses conversations avec les ex-ouvrières de Levi’s, et clairsemés de clins d’oeils à ses contemporains. Il sera joué aux Rencontres de la Villette en 2004, à Homecourt...
- A l'automne 2004 le Stary Teatr théâtre national de Cracovie l'invite à venir créer un travail de recherche avec les habitants de Nowa Huta, un quartier de Cracovie. Le résultat sera donné lors du festival Baazar de Novembre 2004.
- En février 2006, il crée LÉON LE NUL, d’après le texte de Francis Monty, auteur québecois. Cette pièce, qui mélange animation, création vidéo et musicale est à destination de tout public à partir de 7 ans. Elle est coproduite par Le Studio/ Maison des Arts, scène nationale de Créteil, avec le soutien de Culture Commune, Le Manège – scène nationale de Maubeuge, Le Prato et la Condition Publique. Il sera joué à la SN de Maubeuge (festival Via), au Théâtre National de Chaillot, à l'hippodrome SN de Douai, Culture Commune SN , Théâtre de Colombes, Théâtre de Chelles, Grenay, Saint Maximin, Jouy le Moutiers...
- En janvier 2008 il crée LES RÉVOLTÉS, dont il assure la conception et dont l’écriture a été confiée à Christophe Martin. Ce spectacle co-produit par Culture Commune associée à la ville d’Avion, la Condition Publique de Roubaix et la La Maison Folie de Wazemmes de Lille porte sur la naissance de la violence dans notre société à travers ce que l’on appelle de manière très réductrice les Terroristes.Il sera en tournée à Avion, à Henin-Beaumont à Emmetrop à Bourges
- En Mai 2008 il finalise le projet QUARTIERS DE VIES, commandé par la Fondation Abbé Pierre, dont la volonté est la dynamisation de quartiers en difficultés à travers la présence d’une équipe artistique professionnelle. Ce projet se développe depuis le mois d’août 2007 sur les quartiers du Baston à Wimereux et du Chemin Vert à Boulogne sur Mer.
- En novembre 2008 il crée son deuxième spectacle à destination du jeune public UNE CHENILLE DANS LE CŒUR de Stéphane Jaubertie, projet initié par le Conseil Général de Seine Saint Denis et coproduit par 5 théâtres de ce même département : L’Espace Jacques Prévert d’Aulnay sous Bois, L’Espace 1789 de Saint Ouen, Le Forum Culturel de Blanc Mesnil, la Ville de Pantin, Le Théâtre des Bergeries de Noisy le Sec. Ce spectacle a été joué plus de 140 fois en France (SN de Narbonne, SN Culture Commune, Théâtre de Grasse, théâtre de Villefranche, Théâtre d'Arras, Festival du Val d'Oise, Grenay, Festival d'Avignon-La Manufacture...)
- Il a écrit réalisé en 2008 son premier court-métrage  : LE DERNIER LOCATAIRE co-produit par le CRRAV et la fondation Abbé Pierre (Prix 2009 de la première œuvre – festival de l’Acharnière - Lille) éclairé par Carlo Varini (le Grand Bleu, Les Choristes)
- Il met en scène pour la saison 2010/2011 LES ENFANTS d’Edward Bond financé dans le cadre du PLAN ESPOIR BANLIEUE initié par les Ministère de la Culture et de la Ville. Ce spectacle est co-produit par Culture Commune, scène nationale et le Phénix, scène nationale de Valenciennes.

- COMEDIE TCHETCHENE (pas toujours très drôle) de Yoann Lavabre constitue la création de la saison 2011/2012. Le texte est lauréat du concours de nouvelles écritures et est co produit par le Théâtre de Quartiers D'Ivry, le Théâtre de Cachan, La scène Watteau de Nogent, le théâtre de Kremlin Bicêtre et Culture Commune, Scène Nationale du Bassin Minier et la Maison Folie De Wazemmes et la ville de Grenay.
VIESAVIES est associée à l'Espace Ronny Coutteure de Grenay, dans le Pas de Calais depuis 2012.
- Il a créé en décembre 2012 JOE EGG de Peter Nichols à L'Espace Ronny Coutteure de Grenay. Cette comédie anglaise des années 60 s'est jouée au Salon de Théâtre de Tourcoing et sera en tournée en 2014 à Comines (Belgique), Lens, Avion...
- Il prépare actuellement son premier long-métrage: LES MAINS BLEUES, d'après l'histoire du spectacle 501 BLUES. IL a co-écrit le scénario et Jean-Marc Culiersi, Dominique Sampiero.
Il écrit aujourd'hui son premier texte pour le théâtre "Je ne vois que la rage de ceux qui n'ont plus rien" .

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.