theatre-contemporain.net

Photo de Bernard-Marie Koltès

Bernard-Marie Koltès

France – 1948 - 1989

Suivre aussi Bernard-Marie Koltès sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Dernières critiques

Image de Quai ouest

M La Scène

samedi 14 avril 2018

"Dans une nuit plus moire qu'une nuit ordinaire"

Par Marie-Laure Barbaud

Pourquoi cet homme vient-il mettre fin à ses jours dans ce no man’s land oublié de tous? Pourquoi un homme le sauve-t-il? Pourquoi celui-ci finit-il par tuer son meilleur ami? Autant de questions qu’il faut accepter de ne plus se poser si l’on veut entrer dans le texte de Bernard-Marie Koltès, Quai Ouest. Accepter finalement d’entrer « dans cette nuit noire plus noire qu’une nuit ordinaire » dont parlait le dramaturge disparu en 1989....

Lire l'article sur M La Scène

Image de Quai ouest

critiquetheatreclau.com

samedi 31 mars 2018

La violence, la misère, le trafic

Par arrazatclau

Sur scène des détritus, un lieu en déperdition, une ambiance un peu sordide, nous sommes dans un monde étranger et inquiétant. Un monde que l’on n’a pas envie de fréquenter, qui nous fait peur. Tout à coup la lumière s’affaiblit, dans la pénombre se font entendre des voix perdues et angoissées cherchant leur chemin……...

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

Image de Quai ouest

L'Humanité

mardi 27 mars 2018

Le regard vague au bord du « Quai ouest »

Par Gérald Rossi

Philippe Baronnet propose une belle mise en scène du texte de Bernard-Marie Koltès, respecté au mot près, avec une distribution bien mesurée, mais les personnages ne dégagent pas assez la viscosité crasse ni la perversion maladive sous tendue....

Lire l'article sur L'Humanité

Image de Combat de Nègre et de Chiens

L'Alchimie du Verbe

dimanche 17 décembre 2017

Un impossible acquittement...

Par Vincent Camus

Telle est l’oblique énonciation des désirs que Laurent Vacher puise chez Koltès. Sa mise en scène nous piège finalement moins au jeu des désirs des personnages qu’au jeu des nôtres, si occidentaux : faire de la couleur de peau la cause de l’explosion ne vise-t-il pas inconsciemment à en disculper ceux que nous disons hautement désapprouver ?...

Lire l'article sur L'Alchimie du Verbe

Image de Sallinger

Profession Spectacle

mercredi 08 novembre 2017

« Sallinger » de Koltès ou l’art de déranger en beauté

Par David Raynal

Ici tout n’est qu’absence, spectre, prémonitions, frustration, regrets, chagrin… Les tableaux se succèdent dans l’incantation douloureuse de l’être aimé et subitement disparu. Une pièce d’une intensité envoûtante, servie par une jeune troupe de comédiens possédée par le texte de l’auteur, disparu prématurément des suites du sida en 1989....

Lire l'article sur Profession Spectacle

Image de Dans la solitude des champs de coton

L'Alchimie du Verbe

vendredi 20 octobre 2017

L'impossible rencontre

Par Louise Rulh

Alors que Mata Gabin, l’interprète du dealer semble chanter ses répliques, les slamer, en appuyer le rythme naturel et la courbe nécessaire, Charles Berling, lui, intériorise plus une parole qui en paraît d’autant plus sincère et universelle....

Lire l'article sur L'Alchimie du Verbe

Image de Dans la solitude des champs de coton

L'Humanité

mardi 17 octobre 2017

Vendeur cherche toujours client dans la nuit

Par Gérald Rossi

Charles Berling se met en scène « Dans la solitude des champs de coton », de Bernard-Marie Koltès, avec la comédienne Mata Gabin. Un duo grinçant....

Lire l'article sur L'Humanité

Image de Dans la solitude des champs de coton

Sceneweb

lundi 16 octobre 2017

Mata Gabin remporte le combat de la Solitude

Par Stéphane Capron

Charles Berling met en scène une nouvelle version de La solitude des champs de coton. Il est le client. Mata Gabin interprète le dealer. C’est la révélation de cette production. Le spectacle créé en octobre 2016 au Théâtre National de Strasbourg est en tournée....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Dans la solitude des champs de coton

lesechos.fr

lundi 16 octobre 2017

Dans la clarté des champs de coton à Ivry

Par Vincent Bouquet

Au Théâtre des Quartiers d’Ivry tout juste rénové, Charles Berling s’attaque au chef-d’œuvre de Bernard-Marie Koltès, « Dans la solitude des champs de coton », et en livre une version tout en limpidité....

Lire l'article sur lesechos.fr

Image de Sallinger

L'Alchimie du Verbe

mercredi 11 octobre 2017

Un beau travail d'interprétation d'un sombre texte de Koltès

Par Raphaël Baptiste

Il s'agit là d'une très belle entrée dans l'œuvre de Koltès, avec des passages d'une très belle intensité qui esquissent des errances précieuses qui font la grandeur du théâtre de Koltès et de tous ceux qui travaillent à son rayonnement. Le Collectif Rocking-Chair est en cela un digne ambassadeur....

Lire l'article sur L'Alchimie du Verbe