Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Anne Baudoux

France

Dernières critiques

Image de Je m'appelle Ismaël

Les Inrocks

vendredi 15 mars 2019

“Je m’appelle Ismaël”, l’épopée drolatique et mystique de Lazare

Par Hervé Pons

A la croisée de L’Evangile selon saint Matthieu de Pasolini, de La Vie de Jésus de Bruno Dumont et de L’Arabe du futur de Riad Sattouf – mais aussi de L’Empire contre-attaque et de La Soupe aux choux – Je m’appelle Ismaël, la nouvelle création de Lazare, réemprunte une fois encore la quête existentielle de son auteur, son mal-être, sa soif de reconnaissance, une manière d’être au monde qui ne soit pas extraterrestre, avec la particularité, cette...

Lire l'article sur Les Inrocks

Image de Je m'appelle Ismaël

Club de Mediapart

lundi 11 mars 2019

Lazare : « Je suis en train de créer, Anne ! »

Par Jean-Pierre Thibaudat

« Je m’appelle Ismaël » est le titre de la nouvelle pièce de Lazare (si, si, le pote à Jésus) qu’il met en scène en retrouvant ses compagnons victorieux de « Sombre rivière » et le renfort de nouvelles recrues. Un spectacle explosif et explosé, plein de mots, de fureurs, de musiques, de danses et d’extravagances....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de Je m'appelle Ismaël

L'Humanité

lundi 11 mars 2019

Ismaël, Jésus, Verlaine et les extraterrestres

Par Marie-José Sirach

La création de Lazare est une parabole filmée, dansée, jouée et en-chantée du monde d’aujourd’hui, propulsé dans un devenir proche. Ou un passé éloigné....

Lire l'article sur L'Humanité

Image de Je m'appelle Ismaël

Sceneweb

mercredi 06 mars 2019

Lazare, Ismaël, Jésus, Nerval, pêle-mêle sur scène

Par Christophe Candoni

Au Théâtre National de Strasbourg, l’auteur et metteur en scène Lazare embarque pour presque trois heures d’ébullition théâtrale. Le spectacle saturant brasse dans la confusion les thèmes de l’identité et du changement....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Je m'appelle Ismaël

lafleurdudimanche

mercredi 27 février 2019

Une geste électrique et éclectique

Par Rédaction

Pour son deuxième spectacle au TNS  à Strasbourg, deux ans après " Sombre Rivière ", Lazare a mûri pendant deux ans une réflexion post-atten......

Lire l'article sur lafleurdudimanche

Image de Sombre rivière

Les Inrocks

vendredi 30 novembre 2018

"Sombre rivière", la poésie en fusion de Lazare au Rond-point

Par Hervé Pons

Une pièce, où se mêlent colère et poésie, en hommage à ceux qui lui ont donné la vie et à ceux qui ont trouvé la mort lors des attentats....

Lire l'article sur Les Inrocks

Image de Sombre rivière

arts-chipels.fr

vendredi 30 novembre 2018

Sombre rivière. Un Hymne à la vie et à la tendresse pour conjurer la barbarie

Par Sarah Franck

Souviens-toi de ce jour de novembre 2015 où une bande d’illuminés surgit en plein concert du Bataclan pour y faire un carnage. C’est ce que fait Lazare avec cette Sombre rivière, ce Styx amer qu’il conjure par la musique, le chant, la danse et le rire de soi.

Lire l'article sur arts-chipels.fr

Image de Sombre rivière

Sceneweb

jeudi 29 novembre 2018

La rivière étincelante de Lazare

Par Stéphane CAPRON

Sombre Rivière, la nouvelle pièce de Lazare, n’est pas à l’image de son titre, elle est au contraire joyeuse, un peu désespérée mais vivifiante et menée par une troupe d’acteurs et de musiciens épatants....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Sombre rivière

Télérama.fr

lundi 26 novembre 2018

Le metteur en scène Lazare joue avec le “je”

Par Emmanuelle Bouchez

Sauvé de la rue par la littérature, le prolifique metteur en scène et acteur Lazare fait de son vécu et des tourments de l’Histoire ses sources d’inspiration. Il arrive au Théâtre du Rond-Point à Paris pour présenter “Sombre rivière”, une ode flamboyante à la vie écrite après les attentats du 13 Novembre....

Lire l'article sur Télérama.fr

Image de Sombre rivière

Les Trois Coups

samedi 24 novembre 2018

« Sombre rivière », Lazare disjoncte

Par Juliette Nadal

Sur le plateau de « Sombre Rivière », Lazare, auteur et metteur en scène, orchestre ce qu’il nomme les « explosions d’un cerveau », au lendemain des attentats de novembre 2015. Un spectacle déroutant.

Lire l'article sur Les Trois Coups