Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Aurélien Patouillard

France

Dernières critiques

Image de Fuchsia saignant

I/O Gazette

samedi 14 septembre 2019

Fuchsia Saignant, fragile tour de Babel

Par Muriel Weyl

Deuxième opus d’une trilogie, ce postulat sur l’amour se fraie un chemin décousu dans les méandres dramaturgiques qui tentent de l’exprimer. Si l’anxiété est au centre de « Bleu », la metteure en scène grecque s’attaque ici au thème de la passion ou de l’impossible bonheur, pour lequel le volcan islandais sert de métaphore. La nostalgie de......

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de Le Direktør

Le Bruit du off tribune

jeudi 14 mars 2019

Une cuisine où l’on concocte des recettes ?

Par Culturieuse

Un laboratoire où l’on expérimente des processus? Une salle de sport où l’on souffre pour entraîner son endurance, sa force ou sa souplesse? Un échiquier virginal où les pièces croient en leur liberté? Le décor est posé.

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Image de Le Direktør

Sceneweb

jeudi 14 mars 2019

Le Direktør vole au-dessus d’un nid de coucous

Par Anaïs Heluin

En s’emparant du Direktør (2006) de Lars von Trier, Oscar Gómez Mata cherche à atteindre à la pensée par l’humour. Il s’égare dans une comédie agitée. En ce moment au Théâtre de la Bastille....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Le Royaume

Le Bruit du off tribune

dimanche 10 mars 2019

Echevelée, cette comédie

Par Martine Fehlbaum

Fidèle à son concept, Oscar Gomez Mata, comme lors de sa précédente pièce « le Direktor », organise le jeu des comédiens en incluant le public. Les personnages s’adressent autant aux spectateurs qu’à leurs partenaires. Un exercice efficace puisqu’en trois heures et demie de spectacle, pas moyen de s’ennuyer!

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Image de Othello

Bigorre.org

vendredi 12 décembre 2008

Othello au service de Eric Vignier

Par Stéphane Boularand

La saison du Parvis est une occasion de voir ou revoir quelques uns des plus beaux classiques du répertoire. Il y a eu l’excellent Cid en novembre, il y aura « Le menteur » de Goldoni cette semaine. Vendredi soir, c’était l’Othello de Shakespeare, général maure parti conquérir Chypre pour le compte des vénitiens, accompagné de Desdémone, sa femme, du fidèle Cassio et du perfide Iago....

Lire l'article sur Bigorre.org