Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Arthur Rimbaud

France – 1854 - 1891

Présentation

Toute son œuvre, il l'a écrite en six ans, entre l'âge de quinze et de vingt ans. Mallarmé évoquera “ce passant considérable”, “éclat lui, d'un météore, allumé sans motif autre que sa présence, issu seul et s'éteignant”. À 16 ans, Rimbaud commet sa première fugue. L'année suivante, en 1871, lors d'une nouvelle escapade, il fait la connaissance à Paris de Paul Verlaine à qui il avait envoyé ses poèmes. En octobre 1871, lors du premier dîner des parnassiens, au quel il est convié, il fait la lecture de son Bateau ivre. Le “nourrisson des muses” fascine, enchante et soulève l'enthousiasme de la communauté des poètes parisiens. A l'âge de vingt ans, Rimbaud, qui a publié deux ans auparavant Une saison en enfer, dit “Adieu” à la poésie. L'Homme aux Semelles de Vent, comme l'appellera Verlaine, multiplie les voyages, les errances, et part chercher une improbable fortune en Abyssinie. Lorsqu'il meurt, atteint d'une tumeur cancéreuse au genou, en 1891, à l'âge de trente-sept ans, il semble avoir oublié qu'il est l'un des plus grands poètes français de tous les temps.

Bibliographie :
Une saison en enfer (1873)
Illuminations (1873-1875)
Reliquaire (1891)
Poésies (1895)
Lettres, Égypte, Arabie, Éthiopie (1899)
Œuvres, vers et proses (1912)
Les Mains de Jeanne-Marie (1872)
Stupra (1923)
Un Cœur sous une soutane (1870)
Lettres de la vie littéraire (1870-1875)
Vers de collège (1932)
Album zutique (1872)
Voyelles, Oraison du soir, Les Assis,
Les Effarés, Les Chercheuses de poux,
Bateau ivre, Premières communions (1884)

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.