Photo de Árpád Schilling

Árpád Schilling

Hongrie – Né(e) en 1974

Présentation

Né en 1974 à Cegléd en Hongrie.
Il commence à faire des mises en scène à 19 ans et mène ses études à l’Université de Théâtre et de Cinéma de Budapest, en section « Mise en scène ».
Il fonde le Théâtre Krétakör en 1995 et, entre 1998 et 2000, travaille comme metteur en scène invité au Théâtre József Katona dirigé par Gábor Zsámbéki.
En 1999, il met en scène Platonov de Tchekhov avec les élèves du Théâtre National de Strasbourg qui est présenté au Festival de l’Union Théâtrale Européenne.
La même année, il obtient le Prix des Critiques Théâtrales Hongroises dans la catégorie « jeune professionnel prometteur » pour sa mise en scène au Théâtre József Katona de Ennemi public de István Tasnádi avec lequel il aura plusieurs collaborations.
En 2000, il présente Baal de B. Brecht au Théâtre de l’Odéon à Paris qui constitue un évènement et le fait reconnaître au niveau européen.
Après avoir refusé plusieurs engagements auprès des théâtres institutionnels, il transforme avec Máté Gáspár le Théâtre Krétakör en compagnie permanente, qui à partir de ce moment présentera deux à trois créations par an.
Entre 2000 et 2008, le Théâtre Krétakör est régulièrement programmé dans les festivals les plus renommés d’Europe : Avignon, Edimbourg, Belgrade, Vienne, Bruxelles, Bergen, Berlin. Il reçoit un soutien important de la MC 93 - Bobigny dirigée par Patrick Sommier.
Ses principales mises en scène sont :
Hazam Hazam d’I. Tasnadi (2002)
Leonce et Lena d’après G. Büchner (2002)
Liliom d’après Ferenc Molnár (2002)
Blackland (2004)
La Mouette d’A. Tchékhov (2003) qui obtient le prix du Meilleur Spectacle en 2004 auprès des Critiques Théâtrales Hongroises
Woyzeck d’après G. Büchner (2005) qui obtient le Prix du Meilleur Spectacle Etranger au Canada.
-hamlet ws- d’après Hamlet de W. Shakespeare
Durant cette période, Schilling fait aussi des mises en scène en dehors de Théâtre Krétakör : en 2002 à la Schaubühne de Berlin ; en 2003 au Piccolo Teatro de Milan ; en 2007 au Burgtheater de Vienne. En 2008, il restructure le Théâtre Krétakör : « Théâtre Krétakör » devient « Krétakör » ; il modifie son équipe de créateurs et son organisation ; il passe du système de répertoire à un fonctionnement basé sur des projets. Il initie alors une expérimentation artistique d’une grande envergure, dont les lignes de force sont la pédagogie, le développement social et l’accompagnement de talent.
Il utilise à cet égard la notion de « liberartiste » pour définir ce changement, à la suite d’actions théâtrales présentées à Paris et à Budapest sous le nom d’Apologie de l’escapologiste.
Entre 2008 et 2011, il est directeur artistique de nombreux programmes culturels et d’éducation, en et en dehors de la Hongrie : il travaille dans des écoles, des petites communes, dans des villes de banlieue, dans des quartiers difficiles.
Ses principales et récentes réalisations sont :
- Urban Rabbits (2010) dans le cadre du CNAC
- Majalis (2010) dans le cadre de Pecs-Ville culturelle européenne 8
- Trilogy Crizis (2011) à Prague, Munich et Budapest
En 2012, il présente sa création Noéplanète au Théâtre National de Chaillot à Paris et en tournée puis l’opéra Rigoletto de Verdi au Bayerische Staatsoperben de Munich.
Arpad Schilling a été honoré à plusieurs reprises :
- le Prix Stanislavski de Moscou en 2005
- la Légion d'honneur du Ministère de la Culture en France en 2008
- le Prix Catalisateur dans le cadre du Prix Théâtral Européen de la Communauté Européenne pour l’activité du Théâtre entre 2009 et 2011.
En 2011, il est nommé vice-président de l’Alliance du Spectacle Vivant en Hongrie.
Il est invité à intervenir dans des écoles ou des formations : en 2006 au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique (CNSAD) à Paris ; en 2009 au Centre National des arts du cirque (CNAC) à Chalons en Champagne ; en 2011 à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) à Lyon.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Voir un exemple Je m'abonne