Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Arnaud Préchac

Arnaud Préchac

France

Suivre aussi Arnaud Préchac sur :

Ajoutez un lien vers linkedin

Présentation

Arnaud Préchac est formé au mime corporel au Théâtre du MimOdrame et au jeu au sein des compagnies et en stages professionnels d’acteur (Philippe Adrien, Aria, Guillaume Cantillon…etc). Il s’ouvre aussi à d’autres disciplines comme le mât chinois, la danse contemporaine, le piano en autodidacte, la marionnette, et le clown. A l’ENSATT, il se forme à la production, et joue dans deux spectacles d’élèves suite à quoi il co-fonde la Cie des grands mâtins avec qui il joue dans En l’espèce et Cellules. Parallèlement, il fonde la compagnie Zaï, dont la première création est un spectacle visuel Victor l’enfant sauvage, mêlant ombres, théâtre d’objet, théâtre gestuel et sonore : co-auteur, m/s, et jeu – 80 dates en France et à l’étranger. Suivront la mise en scène de Fahrenheit 451 et Le vieux qui lisait des romans d’amour, spectacles de théâtre visuel et de marionnettes créés en milieu carcéral puis Gaby et les garçons qu'il met en scène, spectacle de théâtre d'objets et de marionnettes d'après le texte d'Adrien Cornaggia.
Il joue aussi dans Choisir l’écume, m/s Alan Payon, Le Lézard Noir m/s Antonin Gellibert, Les Bas-fonds, m/s Guillaume Severac, Ce doit être de Caroline Blanpied et dans l’opéra The Medium de Claude Montagné. En cinéma, il joue dans le film Aline de Valérie Lemercier et dans les Immortels de Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault, dans plusiers séries dont Merli sapere Aude (espagne) Sam, La guerre des trônes (france 5). Il joue dans une vingtaine de courts-métrages (cinq prix d’interprétations), dont Mazeppa de Jonathan Lago Lago et Ça va sans dire de Pierre Sabrou.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.