Offres de formations / stages

stage pluridisciplinaire en inde du Sud, Février/Mars 2020

Annonce #85454
  • Postée le 10/10/2019 à 11:56 par rimbaud1954 ( contacter )
  • Lieu : paris (75011)

Lieu de recherche et de création théâtrale, le théâtre de la quatrième voie propose des formations intensives des grandes traditions de jeu du théâtre et de la danse. Ses objectifs sont d'offrir aux acteurs occidentaux la possibilité de travailler pendant un mois avec des grands Maîtres de l’inde, afin de se confronter aux traditions fondamentales de l'art de l'acteur, et d’acquérir ainsi des outils de travail pour développer l’autonomie de l’interprète. Les stages ont lieu à Gokarna, qui signifie en kannada « l’oreille de la vache » , village sacré où se trouve un Ganesh à deux bras très ancien, vénéré par les hindous. Situé dans l’état du Karnataka, à 110 kilomètres de Mangalore et 453 kilomètres de la capitale de l’état, Bangalore. Ce village est connu comme un important centre de pèlerinage, les gens du pays affirment que Gokarna doit son nom à la légende selon laquelle le seigneur Shiva a émergé de l'oreille d'une vache. Avec ses cocotiers, sa mer bleue et son sable immaculé, Gokarna est également un centre renommé pour l'étude du Sanskrit. Les stages sont intensifs et les stagiaires sont hébergés en chambre individuelle, dans un parc arboré au bord de la mer.

Elias Tabet- La biomécanique meyerholdienne est un ensemble d’exercices qui donne à l’acteur la connaissance de son corps comme matériau et lui propose des moyens pour lui imposer des formes rigoureuses et lutter contre la gestuelle esthétisante et imprécise. La biomécanique organise le matériau bien huilé, en développant la précision et la capacité de réponse à des excitations-réflexes. En théorie donc, le jeu de l’acteur meyerholdien part de l’extérieur pour aller vers l’intérieur : il n’y a pas suppression de l’émotion, mais elle jaillira toujours à travers un état physique convenant à tel ou tel personnage dans une situation donnée. Celle-ci engendre un état d’excitabilité qui se colore ensuite de tel ou tel sentiment ou émotion. L’entraînement biomécanique établit les principes d’une exécution analytique précise et rapide de diverses actions, donne une méthode de décomposition du mouvement en trois phases - intention, réalisation, réaction - qui prépare à l’organisation des éléments du jeu. Dans « Biomécanique », il y a la vie et l’outil, la technique et le sensible, l’être et le faire, la réalité et le théâtre. La biomécanique est un outil de training, et d’évaluation personnelle de l’instrument de l’acteur, bref de soi-même, afin d’être présent d’une façon alerte, pleine et constructive : Ici, aujourd’hui, maintenant. Et cet outil doit être en bon état de fonctionnement, au service du personnage que l’on doit incarner. C’est par cette voie que l’acteur peut s’éloigner le plus possible, de ce que Vsevolod MEYERHOLD, le père de la Biomécanique a appelé « les commodes parlantes », « les acteurs au corps gramophone ». Pour ÊTRE le plus pleinement sur un plateau il faut - voir (objectif) - s’adapter - refuser (l’évidence) – agir (action, acteur) en partant de l’axiome : J’AGIS DONC JE SUIS.

KERALA KALAMANDALAM- State Academy of Arts Dr Haridasan Kalamadalam Le Kerala Kalamandalam est la première institution publique en Inde à proposer des formations et des performances artistiques dans les disciplines traditionnelles que sont le Kathakali, le Koodiyattam, le Mohiniyaattam, le Thullal et le Panchavaadyam. Fondé en 1930 par le célèbre poète Padmabhooshan Vallathol Narayana Menon, sur les rives de la rivière Nila, dans le village de Cheruthuruthy (District de Thrissur), il fait partie intégrante du paysage culturel mondial. La formation artistique qui y est dispensée repose sur la Gurukulasambradaaya (méthode d'enseignement traditionnelle exigeant un lien étroit entre le maître et l'élève). Le Kalamandalam est exclusivement un centre d'apprentissage. Maîtres et élèves en constituent une richesse inestimable et participent aux représentations données au Kalamandalam comme à l'extérieur. Ses troupes de Kathakali, de Koodiyattam, de Mohiniyaattam, et de Thullal parcourent l'Inde et le monde entier pour des programmes, conférences-démonstrations et ateliers, et représentent l'Inde dans de nombreux festivals internationaux de danse et de théâtre.

Dr Vidwan Kodavoor Sudhir Rao Créé en 1991 à Kodavoor, le Nrityaniketan est une célèbre école de Bharatanatyam qui est aujourd'hui présente dans tout le district d'Udupi. Fidèles à l'esprit de Sri Krishnamoorthu Rao, fondateur du Nrityaniketan et grand amateur d'art, ses enfants Vidhushi Natya Mayuri Smt. Laxmi Gururaj & Vidwan Sri Sudhir Rao en ont fait une institution respectée par les amateurs de danse classique. Le duo est aujourd'hui assisté dans la gestion par Vidushi Smt. Manasi Sudhir. À travers des performances improvisées, documentées et modernes d’une grande qualité, le Nrityaniketan nous offre une approche nouvelle du Bharatanatyam. Sa large gamme de programmes et de danses en fait une institution réputée dans toute l’Inde. Le Nrityaniketan organise entre autres manifestations culturelles des spectacles et des compétitions de danse. Ses inventions et ses recherches intensives pour révolutionner le genre lui valent une place de choix parmi les autres institutions, notamment aux yeux de la critique. Nrityakalasindhu Sudhir a parcouru un long chemin pour devenir ce qu'il est aujourd'hui. Sudhir parcourt le monde et se produit notamment en Allemagne, Russie, Angleterre, Suède avant de se consacrer pleinement au Bharatanatyam. Il dispense aujourd’hui des formations de Bharatanatyam à des centaines d'élèves dans divers endroits. En résumé, Vidwan Sudhir est un excellent danseur, acteur, orateur, chanteur, organisateur et guide de notre époque.

Période de stages Du 01/02/2020 au 28/02/2020. Du 03/03/2020 au 31/03/20 Association Pandrata Circle 8, RUE DU GENERAL RENAULT 75011 PARIS

Informations pratiques. Hébergement en pension complète - Enseignements : 700 Euros