Offres de formations / stages

Sur le fil du texte : l’art de l’acteur, le jeu

Annonce #85065

Stage dirigé par Georges Bigot

Du 2 au 20 décembre 2019 Horaires : lundi – mardi – mercredi de 10h30 -18h00 avec une heure et demi de pause; jeudi et vendredi 12h30-19h30 avec une heure de pause.

Stage conventionné AFDAS

Intentions pédagogiques

Traduire en corps le texte nécessite de la pratique. Et quelque chose de cette expérience peut se transmettre. Telle est mon intention.

Qu’est-ce qu’un personnage ? Quel est le chemin qui mène l’acteur ou l’actrice au personnage ?

Nous devons sans cesse nous reposer ces questions.

Comment d’autre part, faire résonner les écritures par la transposition du jeu, dans une relation avec les spectateurs, et qu’il y ait un quatrième mur ou non.

Pour tenter d’y répondre, nous mettrons en regard l’écriture de William Shakespeare et celle d’Hélène Cixous.

Notre but est de répondre aux problématiques posés aux acteurs quand ils abordent un texte contemporain ou non, pour leur éviter trois écueils fréquents, celui de se réfugier dans les mots, celui de se cantonner dans une extériorisation purement formelle, ou encore celui de s’installer dans le confort peu exigeant de la convention.

Textes proposés :

Nous mettrons en regard l’écriture de William Shakespeare et celle d’Hélène Cixous.

Nous travaillerons donc des scènes de :

– Voile Noire Voile Blanche, pièce inédite d’Hélène Cixous

– Macbeth de William Shakespeare

– La scène des adieux entre la Reine et le Roi et celle de ’assassinat du Roi dans Richard II de William Shakespeare.

– La scène du cauchemar de Clarence dans Richard III de William Shakespeare

Après un temps de lecture des scènes, suivra un temps d’échanges entre les acteurs. Par petits groupes cooptés au préalable pour les besoins de la scène, ils se mettront d’accord sur une proposition de travail, une vision de la scène. Ils leur sera accordé un temps nécessaire à la préparation de la scène avec les moyens du bord : costumes, maquillages, accessoires, musiques etc…

Le travail sur scène pourra se pratiquer soit avec le texte à la main, soit avec le texte mémorisé, à condition de ne rien avoir fixé au préalable, de sorte à rester entièrement disponible aux propositions de jeu qui naîtront du plateau dans l’échange avec les partenaires et le public.