Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Offres d'emploi amateur/bénévole

Recherche scénographe - Création théâtrale 2020-2021

Annonce #86974
  • Postée le 18/03/2020 à 12:59 par Duboutducoeur ( contacter )
  • Lieu : Paris (75010)

Dans le cadre de la mise en scène d'un texte que j'ai écrit et qui s'appelle "Solitude(s) ou la liberté du singe", je suis à la recherche d'un scénographe confirmé, professionnel ou en voie de professionnalisation. Je n'ai pas de budget pour le moment donc je cherche un étudiant en scénographie qui souhaiterait parfaire son book ou un scénographe que le projet intéresserait vraiment - quitte à envisager une rémunération une fois que j'aurais obtenu des fonds.

CONTEXTE DE CRÉATION :

Le projet Solitude(s) ou la liberté du singe vient d’une volonté d’écrire sur « ceux que l’on ne voit pas », ceux qui vivent cachés, hors du temps et à « l’abri » de leurs contemporains. Ceux que la société a rejeté, les marginaux ou laissés-pour-compte, ceux qui emmerdent les conventions au point de sortir de toute(s) relation(s) normale(s) avec n’importe quel individu de la société de leur temps. Ceux qui sont invisibles aussi, même quand ils sont devant nous, qu’on ne voit pas ou qu’on ne voit plus, ceux qu’on a pris l’habitude de ne plus voir. Le projet est amené à être rémunérateur et à être joué à Paris et à participer à des festivals de théâtre.

SYNOPSIS :

Est-ce un squat ? Une galerie d'art abandonnée ? Un hôpital désaffecté ? Un hangar en friche ? Un ancien cabaret ? Une vieille salle de théâtre ou un hôpital psychiatrique ? Dans ce lieu innommable, cinq personnes habitent ensemble, formant une famille disparate mais soudée. Tout s'effondre le jour où la jeune fille, la "benjamine" du groupe, annonce qu'elle s'en va car elle est "guérie". Charlie, le transgenre toxicomane, Dominic, l'homme-enfant persuadé d'être un coléoptère, Margareth, dont le hoquet annonce l'heure et qui ne peut s'empêcher de faire le ménage et Louise qui ne se déplace qu'en courant supportent très mal la nouvelle. Chacun se retrouve soudain face à sa solitude, et tente de s’en sortir comme il peut… Tous sauf Charlie…

LE LIEU :

Le lieu dans la pièce est innommable : il pourrait s'agir d'un vrai hôpital psychiatrique où l'on ne voit jamais les médecins. Il pourrait s'agir d'un hôpital désaffecté, d'un squat, d'une vieille salle de théâtre / de cabaret. Il y a un vrai rêve à rêver sur ce lieu. Il faut que la scénographie permette la réalisation des tableaux corporels physiques des comédiens (inspiration Jan Fabre / Pina Bausch).

N’hésitez pas à envoyer votre CV / Book à compagnieduboutducoeur@gmail.com ; ou a demander des informations complémentaires.