Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Sur les cendres en avant Une comédie tout feu tout femmes
Partager cette page » 
 
 
 

Politis.fr

Une comédie tout feu tout femmes

Par Gilles Costaz publié le 2016-04-27

Pierre Notte réussit le pari d’une pièce intimiste entièrement chantée, où le vice et la vertu s’affrontent avec un art renouvelé de la facétie....

Lire l'article (site externe)

On en parle dans la presse et sur le web

Télérama

Délicieusement féministe

Par Fabienne Pascaud publié le samedi 30 avril 2016

Portée par quatre comédiennes qui ont la pêche, la pièce de Pierre Notte a quelque chose d'un théâtre du quotidien, chanté comme dans les films de Jacques Demy.... Lire l'article (site externe)...
 

Le Figaro

Pierre Notte, ombre et lumière

Par Philippe Tesson publié le mardi 26 avril 2016

Trois femmes paumées. Elles sont voisines. Elles ont tout raté, tout perdu. Abandonnée par son mari et mère imaginaire, Mlle Rose a passé sa vie à courir après sa place au soleil. Macha, elle, se sacrifie en se prostituant pour sa jeune sœur qu'elle adore. La troisième, la femme du forain d'en bas, est trompée par son mari. Pour comble, leur maison a brûlé.... Lire l'article (site externe)...
 

Froggy's Delight

C’est bouleversant et hilarant à la fois

Par Nicolas Arnstam publié le dimanche 24 avril 2016

Le public dès son entrée peut découvrir le cadre : l’espace scénique, divisé en deux parties délimitées par des briques de bois et des bandes de papier adhésif blanc au sol.... Lire l'article (site externe)...
 

Théâtre du blog

Le burlesque côtoie le mélo sans transition

Par Mireille Davidovici publié le samedi 23 avril 2016

Sur les cendres en avant, texte, mise en scène et musique de Pierre Notte Décor sommaire et situation de départ énoncés en voix off : «Sur le plateau, deux espaces distincts, opposés, séparés par de la poussière et des gravats, un mur effondré et une cloison en ruine. D’un côté, l’appartement de Mademoiselle Rose qui a pris feu, de l’autre, l’appartement de Macha et de sa petite sœur Nina. (…) » «Une petite cuisine Ikea mais solide, une porte... Lire l'article (site externe)...
 

Le Figaro

Elles connaissent les chansons

Par Armelle Heliot publié le vendredi 22 avril 2016

Pierre Notte est un dynamiteur. Visage calme, voire angélique, regard posé - mais l'infernal crépitement de l'ironie s'y devine -, il va son chemin depuis plus de vingt ans, du roman à la critique dramatique, des responsabilités dans les institutions (à la Comédie-Française, au Rond-Point) à l'écriture de pièces de théâtre.... Lire l'article (site externe)...
 

LeJDD.fr

Une comédie chantée qui renouvelle le genre

Par Annie Chénieux publié le vendredi 22 avril 2016

Au Théâtre du Rond-Point, Pierre Notte se prend pour Michel Legrand et fait chanter ses interprètes dans une comédie qui renouvelle le genre. Une réussite.... Lire l'article (site externe)...
 

Webtheatre.fr

Chantons sous la nuit

Par Gilles Costaz publié le jeudi 21 avril 2016

En avant sur des cendres, mais lesquelles ? A la vue du décor non signé sur le programme (un bricolage de l’auteur, Pierre Notte, certainement !), c’est tout de suite évident. Un appartement a pris feu et la locataire, Melle Rose, vit assise au milieu d’un mobilier brûlé. Mais, comme le mur s’est effondré, comme il n’y a au sol qu’une trace de cloison disparue, Rose peut s’adresser à sa voisine, Macha. Celle-ci vit de ses charmes pour nourrir sa... Lire l'article (site externe)...
 

Rue du Théâtre

Quatre looseuses enchantées

Par Noël Tinazzi publié le jeudi 21 avril 2016

« Sur les cendres en avant », fantaisie chantée de Pierre Notte au Théâtre du Rond-point, fait de quatre looseuses enfouies dans la mouise des vedettes de music-hall.... Lire l'article (site externe)...
 

Toutelaculture

Les faux espoirs enchantées de Pierre Notte

Par Amelie Blaustein Niddam publié le mercredi 20 avril 2016

Sur les cendres en avant est la nouvelle création du génial Pierre Notte. Il ose faire ce qui le poursuivait depuis ses premiers spectacles : une vraie comédie musicale bien sombre où il court après le bonheur pour surtout ne jamais l’attraper.... Lire l'article (site externe)...
 

Un fauteuil pour l'orchestre

« un truc à la Michel Legrand »

Par Denis Sanglard publié le mardi 19 avril 2016

Quatre femmes égarées dans leur quotidien, quelque peu déboussolées. Un appartement calciné, un mur qui s’écroule, une cohabitation obligée, des malentendus et des dégâts et trois vies cramées, bientôt quatre, qui sur les cendres de leurs désastres intimes rêvent d’un avenir meilleur et flamboyant. Il y a mademoiselle Rose, broyant du noir les fesses vissées sur les débris de sa chaise et de sa vie après l’incendie de son appartement. Il y a... Lire l'article (site externe)...
 

Sceneweb

Pierre Notte fait chanter la vie quotidienne

Par Stéphane Capron publié le lundi 18 avril 2016

La nouvelle comédie musicale de Pierre Notte est un petit bijou qui met en joie. On sort le cœur léger de cette histoire sur le destin brisée de quatre femmes qui trouvent leur salut grâce à la chanson et à la musique.... Lire l'article (site externe)...
 

lesechos.fr

Les Demoiselles de Pierre Notte

Par Philippe Chevilley publié le lundi 18 avril 2016

sur scène, elles sont cinq - quatre comédiennes-chanteuses, plus une pianiste. Soit trois de plus que les « Demoiselles de Rochefort », auxquelles on pense très fort, parce qu'avec...... Lire l'article (site externe)...
 
 
Masquer la bannière