Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Sirènes Note d'intention
Partager cette page » 
 
 
 

Note d'intention

Ma grand mère est née à Belle Ile en Mer, ma mère à Alger et je suis née à Paris. Trois générations, un siècle, deux continents. Comme chacun, je porte ma famille en moi. Des peurs que je ne m’explique pas, des cauchemars qui reviennent, des histoires qui se répètent. Les vies de ceux qui m’ont précédée me traversent.

Remonter le fil de ces histoires, c’est le travail de l’analyse. Je vois ça comme un voyage. Dans le temps et dans l’espace. À travers les générations et parfois, à travers les pays. On part d’un certain lieu, d’un non savoir pour arriver ailleurs. C’est une enquête. Il y a des indices. Il faut les suivre et on découvre des éléments enfouis qui nous déterminent. Le passé sur lequel on s’est construit sans le savoir. Sur le plateau, je veux raconter ce voyage, et poser la question de l’hérédité.

Qu’est ce qui me constitue ? Qu’est ce qui est moi ? Qu’est ce que je reproduis et qui ne m’appartient pas ? Qu’est ce qui appartient à mon espèce, à ma famille, à mon genre ? Comment la grande histoire et nos vies s’imbriquent elles ? Qu’est ce qui reste en moi de la seconde guerre mondiale ou de la guerre d’Algérie ? Qu’est ce qui me constitue et que je ne connais pas ? C’était comment mes parents avant moi. Et mes grands parents ?

Il y aura un arbre généalogique et plusieurs générations.
Un marin qui abandonne femme et enfant.
Une chanteuse qui perd sa voix.
Une jeune fille qui cherche son grand père dans les hommes de sa vie.
Une femme qui est internée pour dépression nerveuse.
Une mère qui prend des médicaments et qui met des perruques pour cacher son visage.
Une rencontre amoureuse.
Une naissance et deux enterrements.
Un secret de famille, des secrets de famille.
Un suicide dans un port.
Des fantômes.
Un divan.

Pauline Bureau