Rechercher
 
Partager cette page » 
 
 
 

Il est âgé de 35 ans, elle de 30.
Ils se sont rencontrés pour la première fois sur rendez-vous au café « Rawda » au bord de la mer, à Beyrouth.
Elle commande une bière, lui, un coca ! Et malgré cela, il l’épouse.
Il croit en des jours meilleurs, elle estime qu’il était temps de prendre époux.
L’avenir leur réserve des surprises ; très tôt l’homme doute de la conduite de sa femme avant le mariage et n’apprécie pas ses comportements après le mariage.
Il est troublé par son savoir, son éducation, sa culture.
Comme si ce savoir compromet la pureté virginale de la femme.
Les temps ont changé au-delà de ce que l’homme peut imaginer ou supporter.
Il ne voit pas ce changement ou feint-il par intérêt de ne pas le voir.
Cette pièce est peut-être une invitation à un dialogue fondateur entre l’Homme et la Femme.
Un dialogue qui s’inscrit dans la réalité du monde contemporain où les relations de couple se construisent entre deux êtres égaux et sur une entente toujours singulière.

Production : Théâtre Al Madina

© Nabil Ismail

Nada Kano (Collaboration artistique) , Mona Knio (Création lumières) , Jessy Kossaify (Assistant(e) à la mise en scène) , Khaled Naïm (Musique) , Nagy Souraty (Collaboration artistique) , Nada Zeini (Scénographie) Omar Khoury (Dessins), Liliane Hanbali (Image et montage cinématographique), Khaled Naïm (Guitare), Damien Fleau (Clarinette), Nada Kano (travail corporel et mouvements), Mohammad Farhat (Direction technique)
 
Masquer la bannière