Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Motobécane En savoir plus
Partager cette page » 
 

Motobécane

Adaptation de Bernard Crombey

mise en scène Bernard Crombey

 
 

Quand j’ai edemandé un cahier à écrirema vie ed vérité, les gardiens m’ont fait ed lamoquerie. I croyaient qu’ej connaissais rien à lire. A rien ed l’écriremon nom. Bien tous étonnés ed voir qu’ej pouvais remplir une page en cinq minutes, sansmarquer un«s», à la fin desmots. A edmandé un crayon-crayon, vec gomme,m’ont donné un bic quatre couleurs.Moi, ej n’aime pas ça. I glisse pas bien à la feuille, el doigt tout rouge à la fin ed la journée à force d’appuyer sur el bic. El gardien a dit :«Pas droit au taille-crayon, droit à rien qui coupe!». A la esconde edma parole là, chuis dans un endroit spéchial. Chuis pas chezmoi, parce qu’onm’amis dans unemaison «hors d’état ed nuire à gravité extrême»euq j’ai pas commis. Chuis tout seul dansma chambre à barreaux parce qu’el juge a dit : ec’que j’ai fait vec la tiote Amandine, c’est un cas très grave. I dit qu’on peut emgarder fermé ici aumoins cinq années à complètes ou plus, à façon qu’ej tournerai bien el vérité bon côté.Moi jécris à el grande injustice, vu qu’ej n’ai rien fait edmal. J’ai fait expérience d’el jurer au juge,mais n’a pas core voulu emcroire. A rien à causer vec des gens instruits, i trouvent toujours desmots vous faire dire el contraire ed votre vérité.

Production : Cie Macartan

Production déléguée : Prima Donna

Maurice Bénichou (Collaboration artistique) , Yves Collet (Scénographie) , Catherine Maignan (Collaboration artistique) Yves Collet (Lumières)