Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles La Cantatrice chauve "La Cantatrice chauve" du Comtois Jean-Luc...
Partager cette page » 
 
 
 

france 3

"La Cantatrice chauve" du Comtois Jean-Luc Lagarce s'invite au Théâtre de Besançon

Par Vanessa Hirson publié le 2017-10-10

Eugène Ionesco en a fait l'une des oeuvres majeures du théâtre contemporain. Et sa version, mise en scène par le comtois Jean-Luc Lagarce en 1991, est devenue un incontournable du théâtre français. 26 ans plus tard, la même troupe de comédiens qui avaient suivi Lagarce dans l'aventure de cette "Cantatrice Chauve" reprend du service, comme elle l'avait déjà fait en 2006....

Lire l'article (site externe)

On en parle dans la presse et sur le web

Culturebox

La troupe de Jean-Luc Lagarce rejoue "La Cantatrice Chauve", 26 ans après la création

Par Odile Morain publié le vendredi 13 octobre 2017

Eugène Ionesco en a fait l'une des œuvres majeures du théâtre contemporain. Sa version, mise en scène par Jean-Luc Lagarce en 1991, est devenue un incontournable du théâtre français. 26 ans plus tard, la même troupe de comédiens qui avaient suivi Lagarce dans l'aventure de cette "Cantatrice Chauve" reprend du service au Théâtre de Besançon.... Lire l'article (site externe)...
 

Etat critique

"Je ne suis pas venue pour voir du Ionesco moi, mais du Lagarce ! ''.

Par Catherine Sibylle publié le jeudi 26 novembre 2009

Certes, Lagarce est dans la tombe. Comme le Rideau est tombé depuis longtemps sur Ionesco. Nous n’avons droit que de voir des intermédiaires. Le Théâtre n'est donc qu'un intermédiaire entre nous, public, et les auteurs, les contextes et les époques historiques. Mais même dans leur ‘’absence’’, ils sont toujours aussi présents et vivants tous les deux. Ionesco par son écriture et Lagarce par sa mise en scène. nous n'avons le droit de ne voir que... Lire l'article (site externe)...
 

Le Figaro

«La Cantatrice chauve» en couleurs

Par Nathalie Simon publié le lundi 16 novembre 2009

On dirait un décor de film de Tati : une coquette maison blanche «dans les environs de Londres». Sur le gazon synthétique, une balançoire, un ballon rouge et un tuyau d'arrosage jaune. Le tic-tac de l'horloge rend d'emblée le public attentif et la lumière éclaire les premiers protagonistes de La Cantatrice chauve d'Ionesco, revisitée par Jean-Luc Lagarce en 1991. En costume et chaussures grises et cravate rouge sur une chemise jaune, M. Smith lit... Lire l'article (site externe)...
 

Rue du theatre

Un show délirant et survolté

Par Amaury Jacquet publié le lundi 09 novembre 2009

Pas de cantatrice chauve mais la reconstitution d'une société petite-bourgeoise que Lagarce s'amuse à faire voler en éclat. Sa mémoire est fidèlement respectée par François Berreur, son ancien assistant, qui reprend ce spectacle en le tenant aussi proche de sa forme originale. Les comédiens interprètent avec brio ce joyau du théâtre de l'absurde dans un univers revisité par le metteur en scène du plus pur goût kitsch. Il s'inspire des feuilletons... Lire l'article (site externe)...
 

leparisien.fr

"La Cantatrice chauve" décalée de Lagarce revient pour le centenaire Ionesco

Par AFP publié le vendredi 06 novembre 2009

Le Théâtre de l'Athénée à Paris marque, avec un peu d'avance, le centenaire de la naissance d'Eugène Ionesco (1909-1994) en accueillant jusqu'au 21 novembre sa fameuse "Canta...... Lire l'article (site externe)...
 

Le Point.fr

La Cantatrice chauve de Lagarce, troisième !

Par Nedjma Van Egmond publié le mardi 03 novembre 2009

Il y a deux Cantatrice chauve . Celle du Théâtre de la Huchette, vénérable institution, qui se joue dans la mise en scène de Nicolas Bataille depuis pas moins de 57 ans, et celle de Jean-Luc Lagarce, datée de 1991. Lecture acidulée et pétaradante, foldingue et impeccable de ce monument de l'absurde. La pièce fait figure d'ovni d'avant-garde quand le "solitaire intempestif" la monte avec sa bande du Théâtre de la Roulotte. Alors qu'on la (re)décou... Lire l'article (site externe)...
 

Les Trois coups

Une « cantatrice » déjantée et décoiffante

Par Aurore Krol publié le mardi 20 octobre 2009

Cette mise en scène de « la Cantatrice chauve » aura connu un parcours étonnant. Créée par Jean-Luc Lagarce en 1991, elle est reprise fidèlement depuis quatre ans par la formation d’origine, avec les mêmes costumes et décors, pour une tournée qui se poursuit actuellement. C’est François Berreur, ami et ancien assistant de Jean-Luc Lagarce, qui entreprend ce travail mémoriel depuis 2006. Il est le seul à ne pas reprendre son rôle (remplacé par... Lire l'article (site externe)...
 

Sortie de Secours

La Cantatrice Chauve d’Eugène Ionesco, mis en scène par Jean-Luc Lagarce

Par Glenn & Marcella publié le vendredi 16 octobre 2009

C’est en 1950 que La cantatrice chauve s’est jouée pour la première fois dans un théâtre parisien sans grand succès ; toutefois, quelques années après elle connut une victoire qui continue encore à ce jour. L’histoire est simple : les Smith, une famille typique anglaise, sont confortablement installés... Lire l'article (site externe)...
 

Le Telegramme

Lagarce met en scène Ionesco

Par redaction publié le lundi 12 octobre 2009

Dans des couleurs chromo mais ravissantes, avec jardin et cottage tout juste arrachés au couvercle d'une boîte de bonbons anglais, «La Cantatrice chauve» de Jean-Luc Lagarce devient une époustouflante folie, avec un tourbillon de cinglés courant après leurs marques comme s'ils s'étaient trompés de plateau. Quelque chose, la délicatesse en plus, entre les Monty Python de «La Vie de Brian» et le Peter Greenaway de «Meurtre dans un jardin anglais»,... Lire l'article (site externe)...
 

Le Monde.fr

Faire revivre Jean-Luc Lagarce avec sa "Cantatrice chauve"

Par Fabienne Darge publié le samedi 10 octobre 2009

C'est l'un des meilleurs spectacles de théâtre de ces dernières années, mais il a été créé en... 1991. A l'époque, l'auteur et metteur en scène Jean-Luc Lagarce est encore vivant. Il a toujours eu envie de monter La Cantatrice chauve : la célèbre pièce de Ionesco a même inspiré son premier texte, Erreur de construction, écrit à l'âge de 20 ans, en 1977. En 1991, il crée donc le spectacle avec sa compagnie, le Théâtre de la Roulotte. Joli succès.... Lire l'article (site externe)...
 

Webthea.com

Ionesco / Lagarce une rencontre aux cimes de l’absurde

Par Caroline Alexander publié le lundi 22 janvier 2007

Jean-Luc Lagarce et Ionesco sont morts à un an d’intervalle deux ans après leur improbable rencontre autour de La Cantatrice Chauve, qui figurait déjà au Panthéon des monuments historiques parisiens dans le mini théâtre de La Huchette où Nicolas Bataille l’avait mise sur orbite. Auteur magnifique, disparu après huit années de lutte contre le sida, Lagarce tutoyait la mort dans une langue d’une inquiétante et douloureuse douceur. Ses mises en... Lire l'article (site externe)...
 

www.liberation.fr

«Cantatrice» bis (entretien)

Par René Solis publié le vendredi 19 janvier 2007

L'année Lagarce bat son plein (1). L'auteur-metteur en scène, mort du sida en 1995, aurait eu 50 ans en 2007. Des dizaines de manifestations (spectacles, expos, colloques, livres) ponctuent cet anniversaire. Parmi les temps forts, la reprogrammation, à partir de ce soir à l'Athénée, de sa mise en scène de la Cantatrice chauve d'Eugène Ionesco. Ce spectacle, créé avec succès en 1991, est repris pratiquement tel quel : mêmes acteurs, mêmes... Lire l'article (site externe)...
 

Froggydelight

Une danse burlesque effrénée

Par MM publié le mercredi 10 janvier 2007

Initiative excellente car ce spectacle est d'une drôlerie et d'une intelligence rares. En effet, Jean-Luc Lagarce ne se contente pas de respecter le texte d’Ionesco, fidélité qui va jusqu’à évoquer les différentes fins écrites par l’auteur, les comédiens expliquant ce qu’elles pourraient être, texte qui vise à la parodie du théâtre, de tous les registres théâtraux du vaudeville au théâtre distancié, et à l’image dérisoire de l’homme, et de mettre... Lire l'article (site externe)...
 

Télérama

Elle n’a pas pris une ride.

Par Joshka Schidlow publié le samedi 14 octobre 2006

Il y a quinze ans, l'auteur de théâtre Jean-Luc Lagarce mettait en scène La Cantatrice chauve, d'Eugène Ionesco. Dix ans après sa mort, son assistant François Berreur reprend ce spectacle en tentant de le rendre aussi proche que possible de sa forme originale. Il est ainsi parvenu à réunir les comédiens qui furent de l'aventure, à retrouver le décor miraculeusement intact et à reproduire les costumes, lesquels avaient disparu dans un incendie.... Lire l'article (site externe)...